FFG ANNONCE UNE NOUVELLE CONQUÊTE DE LA TERRE DU MILIEU

Annoncé il y a quelques mois déjà, la nouvelle division de Fantasy Flight Games, nommée simplement Fantasy Flight Interactive, a fait samedi dernier l’annonce officielle du premier jeu qui sera disponible à travers la nouvelle plateforme : The Lord of the Rings – The Living Card Game. J’en entends déjà certains parmi vous dire à votre écran « Mais de quoi il parle lui, bâtard, ce jeu-là existe déjà! ». Ben oui, je le sais que le jeu existe déjà sous sa forme physique. Le jeu fait d’ailleurs partie du top 5 de mes jeux préférés de tous les temps! Pas surprenant, donc, que je m’intéresse à cette nouvelle.

Revenons-y, justement, à cette nouvelle! Il y avait plusieurs rumeurs qui circulaient dans les groupes Facebook potant sur LOTR the Card Gamequi voulaient que FFG allait annoncer la sortie d’un « Core set 2.0 », comme ils ont fait avec Android: Netrunner il y a de cela quelques semaines. Mais il n’en est rien. Comme je vous l’ai dit plus tôt, il s’agira donc d’une nouvelle version du jeu sur une toute nouvelle plateforme numérique.

C’est quoi la nouvelle plateforme? À quoi ça sert? Comment ça marche? Quand est-ce que je peux l’essayer? Où est-ce… HEY! Calme toé, je vais répondre à toutes tes questions, l’ami! Laisse-moi le temps avant de t’embarquer dans une série de questions à n’en plus finir.

Tout d’abord, le jeu sera disponible en exclusivité en «Early Acess» via Steam (là, si tu sais pas c’est quoi Steam, va faire tes recherches, je veux dire, je peux pas répondre à tout non plus). Les early access devraient être disponibles dès le mois de janvier prochain. Dans les semaines qui suivront, le jeu devrait être accessible à tous, via Steam toujours, mais également pour les tablettes.

C’est quoi le jeu?

J’y arrive, j’y arrive. À première vue, on dirait un peu une nouvelle version du jeu Hearthstone (si tu ne sais toujours pas ce qu’est Hearthstone, tu sais ce que tu peux faire…). Mais il n’en est rien! Ou du moins, pas vraiment. Comme dans le jeu de table original, les joueurs devront se monter un deck de 30 cartes, en plus de 3 héros préalablement choisis. Il y aura certaines restrictions quant à la composition des decks de cartes selon les héros qui auront été choisis. Le joueurs pourra jouer des carte de sa « main » grâce aux ressources qu’il a en sa possession. À chaque tour, le joueur génère 3 ressources qui pourront être utilisées afin de jouer les cartes. Après avoir choisi quelles cartes il envoyait sur le terrain, le joueur affrontera ensuite les forces de Sauron dans le but d’avancer dans la quête qu’il est en train de traverser.

L’objectif principal du jeu en version numérique reste donc le même que dans le jeu de table, c’est-à-dire que pour remporter la victoire, le joueur doit arriver à réaliser toutes les quêtes d’un scénario avant de mourir. De plus, contrairement au jeu original, l’aspect de « défense » a été éliminé dans la version numérique. Au lieu de se défendre contre les attaques, les deux protagonistes impliqués dans un combat vont de donner mutuellement du dommage (Magic the Gathering, style?). Les décisions seront donc possiblement plus stratégiques car cela impliquera un plus gros roulement de cartes sur le champ de bataille.

«Ouin mais, t’as dit que ça allait être un Living Card Game. WTF?!» Oui,en effet, le jeu sera un Living Card Game (LCG de son acronyme, Jeu de Cartes Évolutif, en bon français). C’est qu’à travers les quêtes, les joueurs pourront accumuler des d’expériences qui leur permettront d’acheter de nouveaux paquets de cartes pour améliorer ou modifier leurs decks de cartes. Mais ces paquets ne sont pas des paquets surprise. C’est-à-dire qu’il sera possible pour les joueurs de visualiser d’avance quelles cartes composeront chacun des paquets, afin de prendre une décision plus éclairée. Comme dans tout bon LCG, il n’y aura donc pas d’effet de rareté, car tout le monde aura toujours accès aux mêmes paquets composés des mêmes cartes.

Bref, un jeu que j’espère avoir la chance d’essayer prochainement car ça m’intrigue beaucoup, même si rien ne remplacera le feeling du jeu de table dans mon cœur.

****************************

LIENS UTILES (en anglais)

Annonce officielle sur le site de FFG

Le site de Fantasy Flight Interactive pour plus de détails

Lien du jeu sur Steam

Auteur: Jonathan

Ayant fait connaissance avec l’immense univers des board games en 2013 avec l’achat de Zombicide, je me suis découvert une passion de plus en plus grandissante pour ce merveilleux hobby. Je suis l’auteur du site À Quoi on Joue ( aquoionjoue.net ) et je tente de m’impliquer le plus activement possible dans la communauté ludique du Québec.

Share Button

Laisser un commentaire