L’auteur John D. Clair nous a démontré son originalité avec son système de construction de cartes dans Mystic Vale et Custom Heroes. Depuis quatre ans il travaille au développement de son jeu Edge of Darkness dans lequel il voulait initialement introduire sa mécanique de construction de cartes. Comme son projet était énorme il a préféré prendre plus de temps pour le développer et ainsi tester le concept de la construction de cartes dans de plus petits jeux.

Les joueurs doivent défendre la cité d’Aegis contre une puissante force maléfique, le Blight. Chaque joueur incarnera une guilde de la ville et tentera d’obtenir le plus d’influence pour devenir le vainqueur. À chaque partie, les joueurs devront choisir dix lieux qu’ils placeront autour du plateau principal. Chaque lieu viendra avec ses propres améliorations de cartes que les joueurs pourront choisir pendant la partie.

Au début d’un tour de jeu, les joueurs pourront recruter des cartes parmi celles placées sur le plateau principal. Par la suite, les joueurs devront planifier quelles actions ils veulent activer parmi les trois cartes devant eux. Une carte peut contenir jusqu’à trois actions différentes puisqu’on pourra les construire en cours de partie. Lorsque tout le monde aura exécuté ses actions, chaque joueur pourra prendre une amélioration et l’introduire dans une carte pour l’améliorer pour le reste de la partie et ainsi exécuter immédiatement cette action. Les cartes jouées seront placées dans une défausse commune et elles reviendront sur le plateau principal plus tard dans la partie. Ce qui signifie que tous les joueurs pourront éventuellement utiliser les cartes que nous aurons fabriquées. Par contre, nos cartes contiennent le sceau de notre guilde, et lorsqu’un adversaire voudra activer des actions sur une carte qui possède notre sceau, il devra nous payer un coût en argent. Il peut donc être bon de construire des cartes puissantes que nous voudrons réutiliser gratuitement plus tard dans la partie, ou bien on espère que nos adversaires les utilisent pour se faire de l’argent.

Les améliorations de cartes sont recto-verso, contenant une action d’un côté et un monstre de l’autre. Certaines cartes se retrouveront sur la tour maléfique et lorsque nous générerons des cubes de menace, nous devront les faire tomber dans la tour. Au bout de la tour se trouve trois emplacements qui correspondent aux trois monstres présents. Lorsqu’il y aura huit cubes dans un emplacement, le monstre en question attaquera la ville selon les cubes de menace qui se retrouvent devant lui. Les joueurs devront alors se défendre sinon ils perdront des points d’influence qui représentent les points de victoire.

Le jeu semble très dynamique et original dans son fonctionnement. J’avais bien hâte de voir ce projet voir le jour pour enfin voir le système de construction de cartes à son plein potentiel. Vous pouvez supporter le projet sur Kickstarter pour 60$ US pour le jeu de base ou bien 100$ US pour la version deluxe qui contiendra des figurines pour représenter les agents et bien d’autres améliorations de composantes en fonction des strech goals atteints durant la campagne de financement. Il y a aussi 25$ US de frais de livraison au Canada et il faudra s’armer de patience car le jeu devrait être livré en juin 2019.

Source: Page Kickstarter de Edge of Darkness

Crédits photos: Page BGG de Edge of Darkness

Auteur: David – Professeur Board Game

YouTubeur à Professeur Board Game,
enseignant en science et technologie au secondaire,
geek, boardgamer et hockeyeur.
Fan de Star Wars, de Super Héros et de jujubes.

Share Button

David - Professeur Board Game

YouTubeur à Professeur Board Game, enseignant en science et technologie au secondaire, geek, boardgamer et hockeyeur. Fan de Star Wars, de Super Héros et de jujubes.

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com