Vous connaissez sans doute déjà Ultimate Werewolf; ce jeu de « déduction sociale » de Ted Alspach. Dans la même lignée, quoique différent, certains seront peut-être plus familiers avec « Les loups-garous de Thiercelieux ». Le principe général des deux jeux est environ le même; les joueurs incarnent des personnages (cette information est secrète) dont les actions seront dictées par leur rôle; les villageois veulent trucider les loup-garous qui rodent une fois la nuit tombée, les loups-garous veulent éloigner les soupçons pendant le jour mais sont aussi animés par une sanguinaire impulsion de dévorer un villageois à chaque nuit! Ajoutez à cela des dizaines de rôles différents!

OUI, MAIS… LEGACY?

Bref. Je ne suis pas là pour vous expliquer le principe du jeu de base, mais plutôt pour vous parler du projet à venir: Ultimate Werewolf… LEGACY! Rob Daviau (SeaFall, Pandemie Legacy, Risk Legacy) prêtera main forte à Alspach pour la mise en place de ce nouveau jeu, partageant son savoir-faire en ce qui à trait aux mécanismes « Legacy ».

Alors oui. Ultimate Werewolf empruntera la même avenue que Pandemic Legacy, Aeon’s End Legacy et Betrayal Legacy.

QUE SAVONS-NOUS EXACTEMENT?

Nous savons que le jeu sera lancé officiellement à Gen Con 2018, au mois d’août.

Nous savons que ce sera Bézier Games qui s’occupera d’éditer le jeu.

Nous savons que le jeu pourra soutenir de 8 à 16 joueurs.

Nous savons que les décisions qui seront prises dans les joueurs auront un impact sur les parties à venir.

Nous savons aussi que les joueurs, en plus d’obtenir un rôle secret, auront une « carte de famille », qui les amènera à jouer en partenariat avec les autres membres de sa famille! À moins bien sûr que votre rôle vous dicte le contraire! En cours de parties, les joueurs débloqueront de nouvelles habiletés qu’ils pourront conserver d’une partie à l’autre.

Nous savons que ce ne sont pas seulement les personnages qui changeront grâce à l’aspect Legacy du jeu. Selon les informations dévoilées par Bézier Games, le village aussi évoluera selon les décisions prises par les joueurs. Cette évolution aura des répercussions lors des parties à venir en plus d’influencer le dénouement de cette histoire!

Nous savons que le jeu viendra avec un épais manuel de plus de 80 pages qui jouera le rôle de « Journal » ou de « Guide » pour le Maître du jeu. Voici une petite traduction libre des informations concernant ce fameux Journal;

Le Journal a été conçu pour permettre aux joueurs qui n’ont aucune expérience antérieure avec le jeu et son concept d’y jouer ou de l’animer. Ce Journal sera structuré en 5 chapitres distincts, composés de 3 parties chacun, en plus de proposer une partie Préambule.. Les joueurs ne sont pas tenus d’assister à toutes les sessions de jeu. On pourra accueillir de nouveaux participants d’une partie à l’autre sans problème. Chaque chapitre (3 sessions de jeu) a été conçu pour pouvoir être joué en une soirée bien remplie. Au terme de la campagne de 16 parties, le Journal sera une référence que les tous joueurs pourront consulter pour découvrir ce qui est arrivé au village et qui sont ceux qui en sont responsables!

Si vous avez déjà joué à Loup-Garous, vous savez que le moment le plus satisfaisant du jeu est son dénouement. Lorsque l’on découvre les rôles que campaient chacun des joueurs, lorsque l’on relate les événements à la lumière de ces informations secrètes et qu’on comprend enfin « ce qui s’est réellement passé ».

Je trouve donc, d’un point de vu personnel, que cette idée de relater les événements des 16 dernières parties grâce au Journal est assez bien pensée! Cela recrée tout à fait le sentiment de curiosité et de mystère qui planait, mais qui est enfin dévoilé au grand jour! Est-ce que ce sera assez pour créer un véritable engouement autour du jeu?

Un « recharge pack » sera disponible pour les joueurs qui désirent se relancer dans l’aventure avec un nouveau Journal, afin d’explorer de nouveaux horizons.

Je ne suis pas le plus grand fan de Ultimate Werewolf et de ses dérivés. Je crois aussi que cette adaptation « Legacy » est foncièrement inspirée des derniers titres à succès qui ont explorés cette avenue. D’un autre côté, je ne saurais l’expliquer mais je suis curieux. Curieux de voir à quoi ça va ressembler concrètement. Même que l’enseignant en moi se questionne. Croyez-vous qu’un tel jeu pourrait avoir sa place dans un contexte scolaire, avec des jeunes entre 12-14 ans? Je peux vous dire que le jeu de base est un succès auprès de mes élèves de 12 ans, et je crois que cet aspect évolutif et progressif pourrait en emballer plus d’un! Un petit « projet de groupe » à vivre ensemble, animé par l’enseignant et dirigé par les élèves qui en sont les acteurs principaux! Chose certaine, c’est que bien que sceptique et dubitatif, je garderai l’oeil ouvert…

Auteur: J-P

YouTubeur à L’École du jeu.
Enseignant, papa et boardgamer passionné.
J’aime l’odeur du carton fraîchement punché, j’aime la texture des pages d’un livret de règles, j’aime faire rouler des dés entre mes doigts… Ah, et j’aime bien jouer, aussi!

Suivez-moi sur Facebook, YouTube et Instagram!

Share Button

J-P

YouTubeur à L'École du jeu. Enseignant, papa et boardgamer passionné. J'aime l'odeur du carton fraîchement punché, j'aime la texture des pages d'un livret de règles, j'aime faire rouler des dés entre mes doigts... Ah, et j'aime bien jouer, aussi! Suivez-moi sur Facebook, YouTube et Instagram!

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com