LEGENDARY: MARVEL – « NOUS AVONS UN HULK! »

« Dr Doom est un personnage absolument machiavélique. Lui et son armée de Doombots ont mis sur pied un plan terrible: remplacer tous les grands leaders politiques de ce monde par des robots tueurs! Heureusement, une équipe de 5 valeureux héros se sont dressés contre l’envahisseur: Hulk, Domino, Cable, Ironman et Gambit ont décidé d’unir leur force! … pour finalement échouer lamentable à leur mission, condamnant ainsi l’avenir du monde au mains de Dr Doom qui le gouvernerait d’une poigne de fer (littéralement!) »

Concepteur: Devin Low
Éditeur: Upper Deck Entertainment
Mécanique: Deck-Building
Nombre de joueurs: 1 à 5 joueurs
Durée: Environ 45 minutes
Extensions: Dark City, Fear Itself, Villains, Fantastic Four, Guardians of the Galaxy, Secret Wars, etc.

Legendary est un deck-builder! Autrement dit, vous commencerez la partie avec des cartes bien précises dans un petit paquet qui vous permettront d’effectuer un nombre limité d’actions: recruter de nouveaux héros, ou tenter de combattre un vilain. Au cours de la partie, votre paquet de cartes sera de mieux en mieux garni jusqu’à ce que vous puissiez vous attaquer au gros méchant lui-même (Dr Doom dans ce cas-ci) et peut-être remporter la partie si vous réussissez à le capturer et à le jeter derrière les barreaux. Wow! C’est ce qui s’appelle résumer un jeu efficacement!

Quel jeu!
Quelle aventure!
… Quelle défaite lamentable!
C’était ma première partie à Legendary. Je dois avouer avoir beaucoup apprécier le sentiment que j’avais en jouant. Du moins, au début de la partie, quand nous pensions avoir des chances de l’emporter. Mais nos espoirs se sont vite volatilisés. Nous avons constaté, en cours de partie, qu’il aurait été judicieux pour nous de consulter les pouvoirs et synergies possibles entre les héros avant de les sélectionner dans notre équipe. Au lieu de ça, nous avons procédé par voie démocratique: « Moi j’veux qu’on prenne Hulk! », « Eille wow, regardez comme Cable est badass, y’est tellement musclé, on le prend », « Gambit est vraiment le plus cool des X-Men, il nous le faut », etc. Au final, notre équipe s’est avérée peu efficace contre l’ennemi et nous avons eu l’impression, dans la 2e moitié de la partie, de prolonger notre défaite inutilement. Malgré cela, j’ai beaucoup aimé l’expérience et serait prêt à retenter ma chance n’importe quand!! Il faut avouer que la mise en place du jeu est presqu’aussi pénible que l’ « après-partie » où il faut tout démêler. Outre ça et le sentiment d’impuissance face au jeu, j’ai eu beaucoup de plaisir!

La note de L’École du jeu: 8.5 Stars (8,5 / 10)

Êtes-vous fan de Deck-building? C’est une mécanique que j’affectionne beaucoup!
Selon vous, quelle est l’extension incontournable que tout le monde devrait posséder?
Il en existe tellement!

Auteur: J-P

YouTubeur à L’École du jeu.
Enseignant, papa et boardgamer passionné.
J’aime l’odeur du carton fraîchement punché, j’aime la texture des pages d’un livret de règles, j’aime faire rouler des dés entre mes doigts… Ah, et j’aime bien jouer, aussi!

Suivez-moi sur Facebook, YouTube et Instagram!

Share Button

3 thoughts on “LEGENDARY: MARVEL – « NOUS AVONS UN HULK! »

  1. Le Deck Bulding : Mécanique de jeu que j’ai découvert sur le tard car je confondais toujours avec les JCC dont le principe de collection ne me convient pas !!! C’est bête hein ? :-/
    Ensuite ce système n’est pas beaucoup représenté en langue Française je trouve (surtout pour les thèmes qui m’intéressent en fait). Donc pour le moment je ne connais que « Ascension » qui est un excellent moyen de découvrir cette mécanique dans la langue de Molière (ou de Louis de Funes c’est vous qui voyez) et qui propose aussi une variante solo. Mais si je devait franchir le cap d’une V.O. ce serait surement pour « Legendery Encounters Firelfy » ou « Alien » …………….ou les deux.
    Merci pour cet article J-P.

    1. Tu as raison, ces jeux sont malheureusement rarement traduits et c’est dommage parce qu’ils comportent généralement assez de texte! À ce que j’ai entendu dire « Legendary: Encounters » serait une bonne alternative à certains éléments qui sont souvent reprochés à la version Marvel! J’aimerais bien l’essayer afin de la comparer!

      Merci pour le commentaire!

  2. Pour bien profiter de la version Marvel, je pense qu’il faut au minimum la boîte de base ainsi que l’extension Dark City (ensuite on peut ajouter d’autres extensions selon ses goûts). Le nombre de héros,vilains et scheme twist augmente la durée de vie et surtout change la mise en place de part et la finalité du jeu .De plus, certains Héros comme Domino sont excellents.
    Concernant l’anglais, ma fille y joue depuis l’age de 9 ans sans aucun problème : Il suffit de traduire les mots clefs et, honnêtement, le niveau d’anglais demandé est assez basique. Depuis, elle lit les cartes sans aucun problème.
    C’est une bonne méthode pour améliorer le niveau d’anglais de nos enfants tout en s’amusant. D’ailleurs j’achète une très grande partie de mes jeux en anglais (Among the Stars, Harry Potter Deck Building, Grifter etc….) et elle n’a aucun problème pour jouer une fois que je lui ai expliqué les termes les plus compliqués.

Laisser un commentaire