S’arrêter un instant pour réfléchir, il n’y a pas que les jeux de société pour ça. Dans la vie en général il faut un moment s’arrêter et faire le point. C’est suite à une réflexion par une soirée comme les autres où j’ai eu l’idée de cet article.  Ma question de départ est fort simple, est-ce que les jeux de société vont finir comme les jeux vidéo? Je m’explique.

Pour se remettre en contexte voici ma vie… de « gamer » on s’entend. Né dans les années ’80 bercé par les lasers, les films d’action américains et les Transformers, je commençais déjà à jouer aux jeux vidéo sur Coleco Vision et Atari. Ce fut modeste, mais suffisant pour me préparer à la venue de la Nintendo et sa grande sœur la Super Nintendo. Les jeux étaient cool, durs et sans pitié.

Puis vint la Nintendo 64 et la Playstation, une génération que j’ai moins exploré sauf quelques titres comme Mario 64, Mario Kart, Blast Corps et Pilot Wing. Et c’est aussi, deux ou trois ans plus tard, que j’ai découvert Magic : The Gathering! J’en garde un bon souvenir puisque je n’y ai jamais joué compétitif alors ça ne me coûtait pas une fortune pour y jouer.  Peu de temps après, un bon ami à moi m’a fait jouer à quelques jeux de société, qui à l’époque étaient supers. On parlait plus souvent de jeux de cartes en fait, mais on avait beaucoup de plaisir. Bang, Citadels, Chez Geek et Munchkin étaient ceux que je me souviens d’avoir le plus joué.

Ensuite, on passe à la Playstation 2, Xbox et Dreamcast. C’est pour moi la génération ou j’ai joué le plus sérieusement. Je travaillais, j’avais du temps et je jouais beaucoup. Suite aux déménagements, j’ai commencé à voir de moins en moins certains amis et d’autres plus du tout. J’ai donc migré 100% de mon temps vers les jeux vidéo comme beaucoup de collègues de travail s’y adonnaient régulièrement.

Vous vous demandez sûrement pourquoi je vous parle de tout ça? J’y viens n’ayez crainte. Donc, aux alentours 2010 je suis revenu aux jeux de société pour délaisser les jeux vidéo. Pourquoi? J’en avais tout simplement assez d’avoir un 8 ème jeu d’une série qui ne finit plus. De jouer à un X ème jeu de guerre qui ressemblait de plus en plus à un film américain patriotique du début des années 2000. Et surtout le fameux contenu téléchargeable qui devait apporter du contenu supplémentaire pour ceux pour qui le jeu ne suffisait pas et qui, pour finir, est déjà offert à la sortie et contient un pan complet de l’histoire principal. Pas obligatoire certes, mais qui aide grandement à comprendre un tas de choses utiles.

Donc, il est là mon parallèle entre les deux. Plus ça va plus je trouve que les jeux de société empruntent tranquillement le chemin des jeux vidéo.  On est passé à un jeu qui sort et qui, ensuite s’il a du succès, se voit bonifier d’une extension à un jeu qui n’est même pas sorti et qui sera accompagné d’une voir plusieurs extensions à sa sortie.  Comme pour les jeux on commence à avoir une tendance à polir moins les mécaniques que le graphisme. En effet, le jeu sur la tablette n’a qu’une première impression et comme tout le monde il veut faire bonne impression. On voit plus souvent des jeux dits « jetables » sans grande rejouabilité dût au fait que maintenant les sorties de jeux se sont multipliées. Le but est donc moins que le jeu perdure, mais bien de vous faire un « wow » sur les premières parties jusqu’à la prochaine sortie. Aussi, les jeux avec une application me font un peu peur. Puisque l’application en question doit être maintenue et qu’elle ne rapporte rien à la compagnie je me demande l’an prochain ou le suivant quand l’éditeur sortira ses nouveaux jeux et qu’on aura un nouveau Android ou IOS si les applications fonctionneront toujours…

Malgré ce texte un peu négatif, n’allez pas remettre en question mon amour pour ce beau hobby. Chaque année plusieurs bons jeux originaux, bien faits et très beaux sortent. Oui, je sais j’ai reproché dans un paragraphe précédant les beaux jeux sans saveur, mais si les mécaniques et le ressenti est là pourquoi s’en priver? Ces deux dernières années, j’ai encore joué à de très bons jeux dont : Vikings gone wild, Aeon’s End, Orléans, Brew Crafter, Explorer of the North Sea et Adrenaline pour en nommer qui me passent par la tête rapidement. Nous avons eu droit à une réédition de Notre Dame et une belle réédition de Tikal. Après tout ça on ne peut pas dire qu’il n’y a plus de bons jeux qui sont produits.

De plus, on voit avec Kickstarter, sortie de temps à autre de bons jeux qui n’auraient pas trouvé d’éditeur. Encore une fois pour faire mon rapprochement jeux de société/jeux vidéo, je vois ça un peu comme les jeux vidéo indie. Dût souvent à une trop grande prise de risque, ses jeux se voient boudés par les éditeurs et finalement avec le soutient des joueurs peuvent finir par être disponibles sur nos tablettes. Ils ne seront pas toujours bons, mais on a eu droit avec les années à de belles surprises.

J’ai eu également une nouvelle expérience en tant que juge au Plateau d’or et je peux vous dire qu’il y a encore belles idées.

Pour finir, cet article n’est qu’une réflexion … une spéculation. On en voit ici et là dans les médias et il faut prendre ce genre d’article à la légère. Le but n’est pas de dire que notre monde va s’écrouler, c’est simplement une tangente que j’ai observé et que je voulais vous partager. Après tout si on se fiait à ce genre d’article pour le futur, les autos voleraient, les jeux vidéo sur PC seraient disparus et le pape Benoit XVI serait l’empereur Palpatine.

À vous de lancer une discussion dans les commentaires ou sur le forum pour nous faire part de vos inquiétudes, remarques ou si au contraire vous y voyez une belle expansion de notre hobby. La parole est à vous!

Auteur: D’jo

Technicien en informatique, je suis dans mes temps libres amateur de jeux de société et de jeux vidéos rétro.

Share Button

D'jo

Technicien en informatique, je suis dans mes temps libres amateur de jeux de société et de jeux vidéos rétro.

4 commentaires

Cerkaz · 10 juillet 2017 à 12 h 49 min

Bonjour D’jo,
c’est fou en lisant ton article j’ai cru lire mon propre parcours dans les jeux vidéos et les jeux de société. J’ai d’ailleurs récemment fait la même réflexion (dans ma tête). Quand j’étais plus jeune, du temps du début de MTG, je jouais beaucoup à MTG avec mes amis et les jeux traditionnels (carte à jouer, monopoly, destin, etc.) avec ma famille. Puis je suis entré plus sérieusement dans les jeux vidéos surtout sur ps2 et du pc (Unreal Tournament, Starcraft, Half Life, etc.) Et puis vers 2010, j’ai commencé à trouver les jeux vidéos redondants et moins bien finalisés et en tant que programmeur moi-même cela me frustrait encore plus je pense. Enfin cela m’a permit de découvrir les jeux de société modernes. Depuis l’année dernière, j’ai commencé aussi à craindre, comme toi, que ça se dégrade. Mais bon comme tu dis, il ne faut pas tout voir en noir et mieux vaut se renseigner grâce à des chaînes de critiques et grâce à des sites comme le votre. C’est d’ailleurs aussi vrai pour les jeux vidéos que je n’ai pas complétement lâché.

Félicitation à l’équipe pour le site et vos chaînes Youtube et continuer à nous renseigner et à nous divertir (et réfléchir) !

    D'jo · 11 juillet 2017 à 21 h 50 min

    Merci Cerkaz! Content de voir que ça t’a refait vivre des souvenirs! J’ai bien apprécié écrire cet article et je suis heureux de voir que je ne suis pas seul à avoir fait ce constat! Continu de nous et ton commentaire est très apprécié!

gusanoman · 12 juillet 2017 à 4 h 07 min

Vraiment très bon article Djo (qui ressemble beaucoup à un édito).
Je n’ai jamais vraiment été un vrai joueur de jeux vidéos, pourtant la Megadrive, la PS2 et aujourd’hui la PS4 et Wii U sont passées entre mes mains. Effectivement la tendance que tu évoques concernant les jeux de sociétés m’a déjà interpellé. Il y a de plus en plus de Kickstarter qui nécessitent l’achat de add-on pour profiter pleinement du gameplay (nous sommes proche de l’achat de DLC).
De plus, certains jeux qui fonctionnent très bien en auto-contenu, ajoutent des extensions qui, au final, , alourdissent la mécanique plutôt que de la fluidifier ou la diversifier.
J’ai en-tête la dernière extension de Five tribe 5 joueurs, qui allonge considérablement la durée de la partie (déjà à 4 joueurs on trouve cela limite…), l’extension Dieux pour Blood Rage qui n’ apporte pas grand chose pour un prix conséquent (figurines oblige) ou la dernière extension pour Dark Tales, trop lourde et pas particulièrement ludique.
Attention, ce ne sont que des avis complètement subjectifs et certains peuvent trouver ces extensions très bonnes. Cependant elles me laissent une impression très très mitigées. Mais je ne jetterai pas la pierre aux éditeurs car si extensions fonctionnent bien, cela peut permettre de en terme de trésorerie de financer de nouveaux jeux.
C’est un vaste débat 🙂

    D'jo · 13 juillet 2017 à 23 h 12 min

    Effectivement, j’ai aussi lâché certain type d’extension. Celles des jeux type euro ou allemand selon d’ou on vient, qui la plupart du temps alourdisse le gameplay ou ajoute un 5ème joueurs qui allonge inutilement la partie. J’ai encore du mal à refuser certaine cependant, comme c’est le cas pour les extensions de deckbuilding 😉

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com