LES MAPPs, QU’EST-CE QUE ÇA CHANGE?

Iello (King of Tokyo, Oceanos, …) et CMON (Blood Rage, Potion Explosion, Rising Sun, …) ont récemment annoncé qu’ils mettaient en place une politique de prix minimal annoncé (MAPP en anglais pour minimum advertised pricing policy).

Asmodee NA (Asmodee Editions, Days of Wonder, Fantasy Flight Games, Z-Man Games), Games Workshop et Mayfair Games avaient déjà une telle politique en place.

Qu’est-ce que ça veut dire?

En gros, les détaillants n’auront pas le droit d’afficher d’aucune façon un prix en dessous de ce prix pour les produits de ces compagnies.

Les compagnies suggèrent déjà un prix pour chacun de leurs produits (MSRP pour manufacturer’s suggested retail price). Les détaillants sont toutefois libres de vendre les jeux au prix qu’ils désirent. À noter que ce prix ne représente pas le coût de production. Prenons un exemple:

King of Tokyo
Prix de détail suggéré: 39,99 $USD
Prix minimal annoncé: 31,99 $USD
Coût de production: 20 $USD (montant hypothétique, l’information n’est pas publique)
source

Si le détaillant vend le jeu plus de 20 $USD, il fera du profit (si on ne calcule pas les frais d’entreposage, les employés, les frais de transactions, etc.). Avant la politique de prix minimal, le jeu pouvait être annoncé à 50% de rabais ou plus (pour faire de la place sur les tablettes par exemple si un produit ne se vend pas bien). Après la mise en place de la politique, le jeu ne pourra jamais être affiché à moins de 31,99 $USD, même si le détaillant est prêt à le laisser partir pour moins.

Pourquoi?

Les compagnies disent qu‘il s’agit d’une façon de protéger leur marque et d’assurer que leurs produits maintiennent une valeur perçue élevée. En effet, si vous voyez King of Tokyo affiché à 20 $ régulièrement, vous percevrez ce prix comme étant le prix de base du jeu.

Il s’agit également d’une façon d’aider les commerces de détails à compétitionner avec les magasins en ligne (voir Amazon) qui sont souvent capable d’offrir de biens meilleurs prix puisqu’ils n’ont pas besoin de gérer un magasin physique et ont accès à un marché beaucoup plus vaste.

Ça change quoi pour moi?

Les impacts restent à voir. Pour les détaillants, ça peut rendre l’écoulement des stocks de produits peu désirables plus difficile. Ça leur empêche aussi d’offrir de grosses promotions sur certains jeux afin d’attirer la clientèle dans leur magasin ou sur leur site web.

Pour le consommateur, la politique implique probablement que ces jeux seront tout simplement plus coûteux à acheter. En revanche, la valeur de revente demeurera peut-être plus élevée.

Et-vous, achetez-vous souvent des jeux neufs à plus de 20% de rabais?

Auteur: Michel le Gars d’intérieur

Passionné de jeux de société
Geek

Share Button

2 thoughts on “LES MAPPs, QU’EST-CE QUE ÇA CHANGE?

  1. Merci Michel, très bon article mais qui n’augure rien de bon pour le consommateur payant déjà très cher pour ce passe-temps. Personnellement, mon panier d’achat est souvent proportionnel au pourcentage d’escompte.

    Martin M.

Laisser un commentaire