Le mois de juillet a été un gros mois de déception pour moi. J’ai su deux nouvelles qui ont un peu bouleversé mon petit monde…

DEUX JEUX QUE JE POSSÈDE SERONT RÉÉDITÉS!

Que le ciel se jette sur mes épaules, que l’on inonde ma maison, que ma collection de jeux soit jetée dans les abysses!..

… bon, tout mais pas ça quand même!..

En effet, deux jeux que je possède et que je chéris, Zhanguo et Eclipse, vont maintenant voir le jour sous une nouvelle peau.

Zanghuo fut en fait une surprise assez inattendue. Je ne croyais pas que celui-ci aurait subi une nouvelle refonte aussi vite.

L’annonce de la seconde édition d’Eclipse n’est pas d’hier par contre et je me suis tenu au courant depuis l’annonce de Kolossal Games il y a déjà plusieurs mois. La campagne a d’ailleurs eu lieu pendant tout le mois de juillet.

La campagne étant maintenant terminée, j’ai choisi par contre de ne pas me procurer cette nouvelle édition.

QUOI?! Sacrilège! Ne pas se procurer la nouvelle édition d’un jeu?! As-tu perdu la raison?!

Non, bien au contraire. J’ai du devenir très rationnel en fait. Et cela m’a fait comprendre quelque chose de très important.

Un jeu ne sera jamais obsolète s’il ne l’était pas à la base.

Lorsque la campagne de la nouvelle édition d’Eclipse débuta, j’ai ressorti ma belle vieille boîte de ce jeu. Tout d’abord poussiéreuse, je me suis mis à contempler cette grosse boîte ainsi que certaines extensions encore emballées.

<<Quel beau jeu>> me suis-je dit.

Puis je me suis remémoré mes dernières parties, qui dataient d’environ un an et plus.

Je n’ai jamais trouvé ce jeu hideux. L’esthétique à la limite minimaliste avait son charme et était resplendissante une fois sur la table. Non pas à cause du artwork, mais bien à cause du symbolisme que nous, les joueurs, lui avions donné l’instant d’une partie.

Chaque partie était une histoire à raconter, un souvenir commun partagé entre différents individus, mémorable et précieux pour chacun d’entre nous.

J’ai ensuite ouvert la boîte pour tenter de repérer les différences au niveau des règles entre cette édition qu’est la mienne ainsi que la nouvelle par Kolossal; j’imaginais comment chaque partie serait influencée, et ironiquement, en lisant les règles, je réalisai que mes mémoires lointaines du jeu m’empêchaient de faire ainsi.

Et c’est à ce moment précis, lorsque mes yeux se sont levés vers les extensions encore emballées:

<<J’ai donc ben encore beaucoup à expérimenter avec Eclipse!>>, me suis-je dit silencieusement avec mon accent québécois.

Puis vint cette question à laquelle je ne peux pas encore répondre pleinement:

Qu’est-ce qui fait en sorte que l’on a besoin d’une nouvelle édition?

Il faut voir le but derrière la réédition d’un jeu.

Habituellement et particulièrement pour les cas des jeux financés sur Kickstarter, une nouvelle édition sera pour rééquilibrer certains concepts ou certaines règles ayant démontrés certaines failles et problématiques après que le jeu soit devenu accessible à tous. Dans de rares cas ne sera-ce simplement que pour une nouvelle fonte artistique (la nouvelle édition de Brass ou encore Aeon’s End par exemple afin que les deux jeux de la série puissent être combinées ensemble).

Dans ce premier cas, la réédition rééquilibre les pouvoir et les factions, ce qui offre une meilleure expérience de jeu.

Dans un autre ordre d’idée, des jeux tels qu’Eclipse et Twilight Imperium subiront des rééditions dans le but de créer un artwork davantage au goût du jour, tout en corrigeant ou en améliorant certains aspects qui fussent probablement critiqués par la communauté s’adonnant à ces jeux de façon régulière.

Cela prouve donc que l’industrie du jeu est encore très ouverte aux commentaires des consommateurs. Mais cela crée aussi un nouvel engouement, un renouveau pour le jeu et le  »culte » voué à celui-ci. Les fans finis se procureront la nouvelle édition, les nouveaux joueurs découvriront le jeu  »avec améliorations » et d’autres auront accès à une ancienne édition sur le marché seconde-main à un prix plus modeste.

À d’autres occasions, les changements d’une édition à une autre sont facilement modulables; c’est donc la raison pour laquelle il existe des upgrade packs (kits d’amélioration) qui seront produits par la compagnie afin de considérer les consommateurs (comme c’est le cas pour Zhanguo).

Finalement, dans de rares occasions, certains jeux seront réédités de façon drastique. Je parle ici d’exemple tels que A Study In Emerald ou encore London, deux classiques du célèbre auteur Martin Wallace. Dans les deux cas, des éléments majeurs, tant au niveau des composantes qu’au niveau des règles, ont été supprimées. En effet, ces nouvelles éditions ont été créées dans le but de rendre le jeu plus accessible et plus léger au niveau des règles. Ceci étant dit, dans ce dernier cas, il est très fréquent de voir des gens préférer l’édition précédente que la nouvelle.

Dans le cas des deux jeux mentionnés ci-haut, il n’est pas rare de voir les jeux vendus sur le marché seconde-main dans les environs de 80$, dû à leur rareté et leur expérience de jeu totalement distincte.

Une réédition rend-il le jeu nécessairement meilleur?

Si je n’ai jamais expérimenté l’édition précédente, pourrais-je réellement apprécié les changements emmenés?

D’un autre côté, pourquoi irais-je vers l’ancienne édition si les éditeurs ont trouvé nécessaire de corriger ou de changer certaines règles?

Un exemple de ce dilemme peut être présenté avec la nouvelle édition de Arkham Horror. Je ne me suis pas attardé à tous les détails de la nouvelle édition, mais chose certaine, je sais que le plateau est maintenant modulaire, alors que l’ancienne édition possédait un plateau fixe. Dans ce cas-ci, l’expérience entre les deux jeux est probablement influencée drastiquement. Mais je ne comprendrai jamais l’importance ou l’envergure de cette transformation tant que je n’aurai pas joué aux deux jeux; ce ne sera qu’à ce moment que je pourrai dessiner une comparaison entre ceux-ci.

Donc est-ce que j’ai réellement besoin de me lancer immédiatement vers la troisième édition? Ou devrais-je simplement investir mon temps sur celle-ci et laisser tomber l’autre? Après tout, tant que je m’amuse et que je ne me ruine pas financièrement, je n’ai pas à faire le comparatif…

Une autre instance est celle de la nouvelle édition de Twilight Imperium qui a vu le jour l’an dernier. J’ai eu l’opportunité de jouer aux deux éditions, et malgré que les changements emmenés permettent une meilleure compréhension du jeu et une meilleure fluidité, l’expérience n’en est pas plus immersive ou extraordinaire nécessairement. À moins d’avoir joué moult fois à l’ancienne édition, un joueur ne pourrait pas nécessairement y voir une expérience drastiquement renouvelée.

Mais l’exemple le plus frappant à mes yeux est celui de A Study In Emerald. La première édition et la deuxième sont à des années lumières de distance, et encore aujourd’hui, plusieurs ont critiqué la nouvelle édition comme étant trop épurée au point de couper dans la chair et la vie du jeu…

Et c’est ce que je crois aussi.

Pour moi, la première édition de ce jeu possède une richesse et une expérience comme je n’ai jamais expérimenté auparavant. Oui, il y a plusieurs défauts et certaines règles sont parfois alambiquées à la limite. Mais je serai toujours prêt à y rejouer dû à sa proposition excentrique et unique. La deuxième édition, à mes yeux, n’est qu’une tentative très sommative d’épurer le jeu, mais échoue lamentablement.

Mais encore. J’ai rencontré beaucoup m’indiquant préférer la deuxième dû à sa clarté et sa fluidité. Il est plus instinctif et terre-à-terre.

Cependant, tous sont d’accord pour indiquer que les deux éditions sont uniques et qu’il serait légitime de garder les deux jeux dans une collection dû à leurs différences flagrantes.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Faut-il donc jeter à bout de bras nos anciennes éditions? Pas du tout.

Faut-il se procurer de façon systématique une nouvelle édition d’un jeu que l’on possède déjà dans notre collection? Pas nécessairement.

Laquelle faut-il acheter si nous ne possédons pas le jeu? Et c’est là qu’il n’y a pas de réponse absolue.

Tout dépend du prix, du budget que l’on est prêt à mettre pour ce jeu, mais surtout déterminer si nous avons réellement besoin d’une nouvelle boîte sur nos étagères.

Dans mon cas, c’est toujours oui. Mais mon surmoi freudien me stoppe bien souvent.

Si l’un a joué si souvent à un jeu et qu’il ressent le besoin de se lancer vers la nouvelle édition pour raviver la flamme pour celui-ci, alors oui l’ancienne édition est peut-être obsolète pour ce joueur.

Si l’un possède l’ancienne édition mais n’en a joué à peine quelques parties et ne se souvient plus exactement des règles (comme c’est mon cas avec Eclipse), alors mon édition est entièrement satisfaisante.

Si l’un ne possède pas le jeu et désire l’obtenir, alors tout dépend du budget prêt à investir.

Une ancienne édition ne sera jamais obsolète; elle ne l’est que pour le joueur qui la perçoit ainsi. Alors, profites-en et achète-lui le jeu!

Auteur: Vincentatow!

Étudiant en enseignement, je m’intéresse au processus de la gamification du jeu de société dans le milieu éducatif.

J’apprécie être présent devant un jeu de société qui m’offre différentes opportunités de réfléchir et être confronté à des conflits, qu’ils soient sociaux ou intellectuels.

Je possède une opinion très excentrique, toutefois sans être borné. Je questionne tout, même ma perspective personnelle.

Si j’étais un condiment, je serais la sauce Sriracha.

Share Button

Vincentatow!

Étudiant en enseignement, je m'intéresse au processus de la gamification du jeu de société dans le milieu éducatif. J'apprécie être présent devant un jeu de société qui m'offre différentes opportunités de réfléchir et être confronté à des conflits, qu'ils soient sociaux ou intellectuels. Je possède une opinion très excentrique, toutefois sans être borné. Je questionne tout, même ma perspective personnelle. Si j'étais un condiment, je serais la sauce Sriracha.

1 commentaire

Ashraam · 11 septembre 2018 à 4 h 11 min

Complétement en accord avec ce qui a été dit, surtout en cette période d’annonces diverses et variées. Eclipse 2, Claustro 2, Ankh Morpork le retour, etc…. J’ajouterai également que dans la même veine que Study in Emerald il y a aussi Stronghold, qui d’une version a l’autre est passé de 2-3 joueurs à exclusivement 2 joueurs. Pour moi, par exemple, ça peut justifier dans certains cas d’avoir les deux versions. A l’inverse, un Through the Ages par exemple, n’a plus aucun intérêt a se jouer sur l’ancienne version.

Laisser un commentaire

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com