PAS DANS MON TOP 10 DE 2017, MAIS M’ONT CHARMÉ QUAND MÊME

2017 a été une année fabuleuse pour le jeu de société! Plusieurs hits nous ont été servis sur un plateau d’argent!

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je te partage les jeux que j’ai beaucoup aimé, mais qui n’ont pas eu la chance de se faire une place dans mon top 10 des jeux sortis cette année.

 

Yokohama

Yokohama est délicieux. C’est comme cette première rencontre où tu t’assieds avec la personne devant un bon chocolat chaud. Vous vous regardez dans les yeux, vous souriez. Et dès que vous commencez à discuter, tout coule si bien. Une chimie s’installe et tu es complètement charmé par…

Ok, ouais, on voit ce que tu veux dire! C’est un jeu réconfortant!

Oui!! Exactement!

En fait, Yokohama vient charmer mon coeur de joueur euro! C’était comme une brise de vent de la mer Méditerranée sur mon doux visage.

Tu est devenu poétique?!

Demande à ma femme ce qu’elle en pense. Tu seras bien déçu, crois-moi.

Yokohama est très bien ficelé et offre une belle dynamique euro. On est dans une pensée continuelle de vouloir maximiser les points que l’on puisse faire, grâce à une gestion de ressource tissée serrée.

Pourquoi il n’a pas fait ton top 10 alors?

Parce que Yokohama ne sort pas assez des sentiers battus selon moi. Mon style de jeu a grandement changé depuis les derniers mois. J’ai besoin d’un jeu qui m’offre une interaction plus vivante entre les joueurs, et non pas une interaction qui me demande de calculer froidement en conséquence des autres joueurs.

C’est d’ailleurs cet élément qui m’a blasé après quelques parties. Nous participons à un concours de tricot et il n’est pas rare de faire une partie de Yokohama sans avoir à interagir verbalement les uns avec les autres.

Au final, j’avais l’impression de remplir une fiche Excel en y jouant. Yokohama est très mathématique et calculé au quart de tour. Il n’y a pas d’émotions réellement véhiculées autour de la table.

Ah et la thématique? On ne la ressent pas du tout malheureusement.

En somme, Yokohama nous présente un jeu euro HYPER équilibré qui requiert une gestion de ressource précise et calculée. J’ai aimé, mais son charme est malheureusement tombé vite à plat après quelques fréquentations…

 

Unfair

Unfair nous fait une proposition très alléchante. Une thématique de gestion de parc d’attractions, des mécaniques de tableau building ainsi que des coups en-dessous de la ceinture qui ajoutent du piquant… tout pour charmer son auditoire!

Et Unfair le fait bien. On a du plaisir à construire son parc d’attraction, à ajouter de nouvelles commodités à ses différents manèges, et parfois lancer des couteaux aux autres joueurs.

Mais le jeu présente un bel équilibre tout de même! Si tu perds trop d’actions et de temps à taper sur les autres, alors tu n’en as plus pour construire ton parc personnel! Donc une gestion saine est nécessaire pour un parc bien en santé!

Pourquoi il n’a pas fait ton top 10 alors?

Quand je disais que Unfair le faisait bien, il le fait bien. Rien de plus. Rien de moins. Il répond aux attentes. Il ne renverse pas le style. Il est tout simplement fair.

(Oui, oui, un jeu de mots bidon… ça te manquait, hein?)

Le jeu ne se démarque pas assez au niveau mécanique pour s’être taillé une place prioritaire dans ma bibliothèque. Plusieurs jeux offrent une mécanique de tableau building plus intéressante (Elysium ou Terraforming Mars par exemple). Et comme je l’ai mentionné, les cartes que l’on peut jouer pour ralentir les autres joueurs ne sont pas assez fortes selon moi pour réellement considérer cette option plutôt que de bâtir son propre parc, mis à part lors de certaines situations très précises…

D’autres petites choses me chicotent ici et là, notamment le fait que le jeu se passe sur sept rounds (un jeu qui propose une thématique forte se doit d’avoir une méthode plus immersive pour calculer la durée d’une partie), le manque de finesse, et surtout que ce jeu n’aura probablement pas l’opportunité d’obtenir de nouvelles extensions dû au manque de popularité (alors que c’est le type de jeu qui nécessite un renouveau continuel via de nouvelles cartes).

D’ailleurs, le jeu est HYPER long à quatre et cinq joueurs. Un jeu de ce niveau de complexité ne devrait pas durer plus que deux heures; cependant, la plupart de mes parties à quatre et cinq joueurs ont duré entre deux heures trente et trois heures.

Reste que l’expérience ludique est agréable tout de même. Malgré tous ses petits défauts, Unfair propose un jeu amusant et léger, où il est toujours plaisant de voir l’évolution perpétuelle de son parc d’attractions.

Meeple Circus

Meeple Circus est devenu mon jeu de trente minutes par excellence lorsque je joue avec des moldus ludiques. Ce jeu est hilarant, simple et ô combien créatif!

Les cartes de restrictions au troisième round sont toujours très loufoques. On éclate de rire d’écouter un joueur donner un qualificatif pour chaque élément placé dans son cirque, commenter sur la vie personnelle de chacun de ses acrobates ou simplement se lever soudainement et crier I love you! à chaque son de cymbale.

Pourquoi il n’a pas fait ton top 10 alors?

En fait, j’ai grandement hésité à le placer. Je crois que la seule raison pour laquelle il ne s’est pas taillé une place était que plusieurs avaient déjà entendu parler de ce jeu et que je désirais proposer des jeux plus excentriques et moins populaires…

Oui, mais on a tous entendu parlé de Clans of Caledonia!

Oui, tout à fait. Mais ça reste que je préfèrerais jouer à n’importe quel jeu de mon top 10 que Meeple Circus si on me donnait la chance de choisir. Pas parce que je n’aime pas Meeple Circus, mais plutôt que je préfère l’exercice plus cérébral que la gymnastique du fin doigté.

Bunny Kingdom

Un jeu de draft qui remplace 7 Wonders. Bunny Kingdom est très rapide, simple et offre une bonne dose de rejouabilité.

Malgré sa thématique plutôt excentrique, le jeu offre un univers unique. Les composantes d’ailleurs sont superbes; de belles images, de beaux petits lapins de sa couleur personnelle, et un plateau très vivant et clair. Certains se plaindront que le plateau est trop petit, mais moi, ça ne m’a pas dérangé.

Comme mentionné précédemment, Bunny Kingdom est un jeu de sélection de cartes simultanées à la 7 Wonders, mais on rajoute le plateau de jeu où les joueurs installeront leurs petits lapins personnels sur les cartes qu’ils auront sélectionnés. Mais attention! Être partout sur le plateau n’est pas toujours la clé de la victoire. Il faut équilibrer notre sélection de cartes entre les territoires où l’on s’installe et les cartes Parchemins qui nous donneront des carottes d’or (aka des points de victoire) en fin de partie!

Malgré donc son allure très enfantin, Bunny Kingdom propose un jeu agençant stratégie et tactique de façon merveilleuse.

Pourquoi il n’a pas fait ton top 10 alors?

Parce qu’après trois ou quatre parties, j’avais l’impression d’avoir fait le tour. Peut-être ce n’est qu’une critique très prématurée de ma part, il reste tout de même que j’avais envie d’un jeu plus costaud et ayant davantage de profondeur.

D’ailleurs j’avais l’impression que le jeu présentait une dynamique similaire d’une partie à une autre. On doit bien équilibré notre sélection entre Parchemins et appropriation de territoire, mais on ne peut pas se diriger vers une seule stratégie directement, ce qui me chicote un peu. J’ai envie d’un jeu me permettant de choisir ma voie vers la victoire, et non pas un jeu qui me demande de faire un peu de tout pour gagner.

Ça reste que j’ai envie d’y rejouer et que malgré des règles très simples, la sélection des cartes n’est pas à prendre à la légère. Bunny Kingdom possède une belle profondeur et une vaste sélection de cartes! Si un joueur critique le hasard des cartes, c’est qu’il faut le rediriger vers l’importance capitale de la tactique à court et moyen terme!

Des jeux de 2017 que j’ai encore à essayer!

 

Gaia Project:

Le nouveau Terra Mystica. Plusieurs ont dit avoir apprécié davantage cette nouvelle oeuvre puisqu’elle offre une plus grande diversité!

 

The Hunt for the Ring:

Une seule partie de jouée, alors que le jeu se déroule sur deux chapitres. Très hâte de conclure ma partie et de réessayer une nouvelle fois! Un jeu qui pourrait fort probablement s’insérer dans ma révision de mon top 10!

 

Time of Crisis:

Je n’ai qu’une seule partie de jouée jusqu’à présent, mais j’ai très hâte de le réessayer une nouvelle fois pour dénicher ses subtilités, mais surtout, si celui-ci pourrait aussi s’insérer dans ma révision du top 10…

 

Gloomhaven:

Il faudra bien l’essayer celui-là pour évaluer s’il mérite réellement sa place au top de BGG!

 

Wartime: The Battle of  Valyance Vale:

Un jeu en temps réel de guerre où les joueurs doivent gérer leurs armées selon des sabliers. Un délice; j’ai déjà hâte d’y jouer et de devoir gérer une restriction temporelle important tout en étant apte à utiliser de tactique contre le joueur adverse et gérer mes armées personnelles.

Spirit Island:

Je n’y ai pas encore joué et je n’affectionne pas les jeux coopératifs habituellement. Mais celui-là me tente énormément! J’ai bien hâte de voir s’il pourrait renouer mon lien brisé avec les jeux coopératifs.

 

Conclusion:

En fait, ce n’est pas la fin! Je vais définitivement réviser et donner mon opinion sur ces jeux que je n’ai pas encore essayé plus tard dans l’année.

D’ailleurs, je réalise de plus en plus qu’il semble y avoir tellement de jeux produits annuellement qu’il est difficile de garder le rythme et d’avoir l’opportunité de jouer à tout. Je crois donc qu’il est primordial de s’informer sur ce qui pourrait nous intéresser, mais surtout, apprendre à se connaître de plus en plus en tant que joueur.

Et c’est ce que 2017 m’a emmené. Je me suis redécouvert en tant que joueur et je comprends maintenant ce que j’apprécie dans un jeu et ce que j’aime moins. Donc mon souhait pour 2018 est d’être plus sélectif dans mes achats et dans les jeux que je jouerai.

Je souhaite aussi continuer à m’informer sur les petites perles mises de côté par l’industrie dû à un manque de sollicitation médiatique et de les faire découvrir aux gens autour de moi.

Et vous, quels sont vos souhaits ludiques pour 2018?

Voici les deux vidéos que j’ai produit en collaboration avec Winnie concernant mon top 10 de cette année!

Auteur: Vincentatow!

Étudiant en enseignement, je m’intéresse au processus de la gamification du jeu de société dans le milieu éducatif.

J’apprécie être présent devant un jeu de société qui m’offre différentes opportunités de réfléchir et être confronté à des conflits, qu’ils soient sociaux ou intellectuels.

Je possède une opinion très excentrique, toutefois sans être borné. Je questionne tout, même ma perspective personnelle.

Si j’étais un condiment, je serais la sauce Sriracha.

Share Button

Laisser un commentaire