PLAGUE INC, ATTRAPEZ LE VIRUS

Après plusieurs dizaines de parties de Pandémie vous vous êtes pris de compassion pour ces petits virus et aimeriez échanger les rôles pour les voir se développer et gangrener le monde ? Vous avez une âme de virologue et vous avez quelques comptes à régler avec le genre humain ? Vous aimez les jeux tactiques avec des choix cornéliens ? Alors Plague Inc est fait pour vous !

Auteurs : James Vaughan, Peter Choate, Posanna Vaughan, Colette Tarbuck
Nombre de joueurs : 1 à 4 joueurs (extension pour 5ème joueur)
Durée : environ 60 mn
Editeur : Ndemic Creations
Langue : Anglais

Plague Inc est un jeu compétitif dans lequel vous incarnez une bactérie ou un virus. Vous serez amené à évoluer, muter, pour développer des résistances et vous propager rapidement, puis devenir de plus en plus létal. De simple épidémie vous devez vous convertir en une véritable pandémie.

Votre objectif est donc d’être la bactérie ou le virus qui aura éradiqué un maximum de population en détruisant un nombre conséquent de pays. En résumé : faire le plus de victimes possibles. Voici enfin un jeu au thème consensuel et convenu qui pour une fois passera l’écueil de toutes polémiques.

Le matériel n’est pas très conséquent et permet une mise en place des plus rapide. Il est composé d’un plateau de jeu rouge sang du plus bel effet accueillant les différents continents et la piste de score en chaîne ADN.

Tremble pauvre et insignifiante planète, ton temps est compté !

Vous trouverez ensuite 4 plateaux joueurs très pratiques avec les rappels des tours de jeu. Ils sont recto/verso selon que l’on désire être une bactérie ou un virus.

Choix cornélien entre l’élégance d’une bactérie et le charisme d’un virus…

 

Puis nous trouverons un plateau recto/verso. Le recto s’utilisant pour les parties multi-joueurs sur lesquels viendront s’installer les paquets de cartes, et, au verso, le plateau « PlagueBot » pour les sessions de jeu solo.

Tu es seul, malheureux, sans amis et tu en veux à la terre entière ?
Plague Inc te propose un plateau de jeu solo pour te permettre de réaliser tes rêves les plus fous.

Ensuite vous trouverez 3 Decks de cartes :

Un deck Pays que nous devront infecter

Un deck Caractéristiques qui permet à votre virus de muter et de le rendre endémique

 

Un deck Evénements qui viendra influer sur le déroulement de vos parties.
Utiliser les jeux Olympiques pour une propagation globale, en voilà une idée ingénieuse… malsaine, mais ingénieuse.

 

Enfin nous trouverons une série de jetons infection translucides du plus bel effet, de magnifiques pions de score en forme d’ADN et d’un dé.

Ils ont fière allure nos jetons, et que dire de ce dé purulent, infectieux et maculé de sang.

 

Voici donc un matériel de très bonne qualité, avec un design très intéressant bien que restant relativement classique et surtout apportant une grande lisibilité à l’ensemble. L’ergonomie est au rendez-vous.

La mise en place est très simple, chaque joueur tire au hasard une carte pays (il y a un certain nombre de cartes pays à choisir pour le départ du jeu) et on place 1 de nos jetons infection sur une ville du pays.
Ensuite nous répartissons 5 cartes caractéristiques à chaque joueur (avec la possibilité de faire un Mulligan) puis nous étalons sur le petit plateau 3 nouvelles cartes pays.
Enfin, il reste à positionner les jetons ADN des joueurs sur la piste des score : le 1er joueur commence à 0 point, le deuxième démarre à 1 point, le troisième 2 points etc….

Voilà, une mise en place ultra rapide, l’extermination de la race humaine peut commencer.

La condition de victoire : limpide, avoir le score le plus élevé en fin de partie, c’est à dire avoir été le virus/bactérie le plus létal possible.

Un tour de jeu du joueur va se dérouler en 5 phases (très rapides), puis ce sera au joueur suivant jusqu’à la fin du jeu.

PHASE N°1 : la phase ADN

Au début de votre tour vous avancez votre pion sur la piste de score d’autant de points que vous avez de pays où vous êtes majoritaires dans l’infection. Il est à noté qu’en cas d’égalité d’infection, on considère que les 2 joueurs sont majoritaires :

C’est au tour du joueur rouge de jouer, il est majoritaire (égalité) en Corée du sud,
il gagne 1 point, mais aucun point pour l’Indonésie car son virus est moins présent que celui du joueur jaune.

PHASE N°2 : la phase PAYS

Vous devez choisir 1 des 3 pays proposés sur le plateau des cartes. Maintenant 2 solutions s’offrent à vous :

  • vous placez le pays sur le plateau (sur le bon continent) ou
  • vous décidez de le défausser pour changer intégralement votre main de cartes caractéristiques.

C’est d’ailleurs le seul moyen de se refaire une main complète de cartes caractéristiques. Quand vous aurez utilisé 2 ou 3 cartes caractéristiques en cours de partie, vous pourrez vous débarrasser de vos cartes restantes et piochez 5 nouvelles cartes en défaussant un pays lors de cette phase de jeu.

PHASE N°3 : la phase EVOLUTION

Nous allons dans cette phase prendre soin de notre gentil petit virus. Nous pouvons le faire évoluer en posant sur notre plateau personnel une carte caractéristique et en payant son coût.

Voici les types de cartes que l’on peut rencontrer, elles disposent toutes d’une ou plusieurs propriétés :
résistance au froid, au chaud, déplacement aérien, par bateau, infection, et létalité

En haut à gauche de chaque carte on trouve son coût. Pour poser ses cartes nous devons reculer d’autant de points sur la piste de score que le coût de la carte (de 2 à plus de 20 points). Cela peut paraître cher, mais, à la fin du jeu, le coût des cartes restantes sur notre plateau sera réintégré dans notre score.

On ne peut poser qu’une carte caractéristique dans un tour de jeu, et elles peuvent recouvrir certains cartes déjà posées, mais dans ces conditions, on ne comptera à la fin de partie que les points des cartes visibles.

Hummm voyons, je vais faire muter ma bactérie pour que des pustules apparaissent, j’aime apporter un soin tout particulier à l’esthétique de mes infections.

PHASE N°4 : la phase INFECTION

Nous allons compter sur notre plateau le nombre de caractéristiques infection (rubrique jaune) sur notre plateau et placer autant de jetons infections sur les pays en respectant les règles suivantes :

Se propager dans un même continent : Si nous avons un virus présent sur un pays dans un continent, il peut se propager vers un pays du même continent cependant il doit disposer de la caractéristique correspondant au climat du pays de destination (par exemple notre virus doit être résistant au froid pour se développer dans un pays avec un flocon)

Se propager vers un autre continent : nous devons suivre les 4 règles suivantes :

  • Avoir un pion d’infection sur un pays avec un aéroport et/ou un port
  • Disposer de la caractéristique aéroporté ou propagation par voie maritime.
  • Le pays de destination à infecter doit avoir un aéroport et/ou un port
  • Le climat du pays de destination est propice au développement de notre virus (chaud, froid ou climat neutre)

Je suis le joueur rouge et je peux infecter Montréal car j’ai déjà un virus en Grande-Bretagne qui dispose d’un aéroport et mon virus peut voyager en avion.
Ma cible : PassionBoargames et ses contributeurs (même à 4 heures de route, ils ne seront pas à l’abri).

 

PHASE N°5 : la phase MORT

Pour chaque pays qui est complètement infecté (plus d’emplacement vide) et dont le joueur actif est majoritaire en virus (égalité équivaux à majorité) il doit lancer le dé de mortalité pour éliminer ce pays de la carte.

Si le chiffre obtenu est supérieur au niveau de létalité de notre virus, rien ne se passe.

Si le chiffre obtenu est inférieur ou égal au niveau de létalité de notre virus le pays est détruit :

  • Le joueur actif récupère la carte pays pour le décompte final
  • Chaque joueur présent dans le pays récupère ses jetons infections et gagne 1 point par jeton sur la piste de score
  • Chaque joueur présent sur ce pays pioche une carte évènement qu’il pourra utiliser au tour suivant

Attention, cette phase est la seule permettant de récupérer nos jetons d’infection, donc il faut penser à rendre notre virus suffisamment mortel en cours de partie.

Mon niveau de létalité est de 3, je lance le dés et j’obtiens un 3, le pays est donc rayé de la carte
VIRUS : 1     FAIBLES HUMAINS : 0

Les Cartes EVENEMENTS :

Elles apportent le piquant aux parties, car elles peuvent se jouer au début, au milieu ou à la fin de notre tour, ou pendant le tour des autres joueurs selon leur libellé. Elles permettent de déplacer des virus, en ajouter, contrarier les plans des adversaires etc… Une fois la carte jouée, elle est retirée du jeu. Nous ne pouvons disposer que de 3 cartes Evènements en main pendant la partie.

C’est la fin du tour de jeu, on passe au joueur suivant jusqu’à la fin de la partie. Le jeu s’achève dés qu’il n’y a plus de pays à poser et qu’un des virus a complètement disparu du plateau (un joueur n’a plus de jeton infection sur le plateau)

On passe alors au décompte des points, on ajoute à notre piste de score les points de nos cartes caractéristiques de notre plateau individuel et les différents bonus glanés en fin de partie (le plus de pays éliminés dans un continent, le pays avec le plus grand nombre de villes infectées etc…).

Plague Inc est vraiment mon coup de cœur de ce milieu d’année. C’est un jeu avec une mise en place ultra rapide, très stratégique, avec de l’interaction (on défausse certains pays pour ralentir nos adversaires, on essaie de gagner des majorités pour qu’ils gagnent moins de points d’ADN, etc…). Le côté aléatoire du lancé de dé est contrebalancé par nos choix dans l’évolution de notre virus en le rendant plus ou moins mortel.

Le nombre d’étape (5) dans un tour de jeu d’un joueur peut sembler long, mais dans l’immédiat, je n’ai pas ressenti de véritable effet « d’analysis paralysis » lors de nos parties. D’ailleurs  une session de jeu est relativement courte (un peu plus d’une heure à 3 joueurs). L’explication des règles est très rapide et limpide, cependant le thème ne parlera pas à tous, mais ce serait vraiment dommage de passer à côté de ce très bon jeu !

D’ailleurs, le niveau d’anglais nécessaire est vraiment très très basique (d’ailleurs je n’ai pas eu à traduire une seule carte évènement à ma femme, ni à ma fille). Enfin, chaque carte caractéristique dispose d’une toute petite légende donnant des informations sur l’infection ce qui augmente l’immersion et nous enrichit (bon, là, il faut être nettement plus à l’aise avec la langue de Shakespeare et une bonne vue)

En résumé, Plague Inc est mon coup de cœur actuel, je sais qu’il fera partie de mes incontournables dans ma ludothèque personnelle, et il peut s’enorgueillir de bénéficier de 8 pipettes et demi de Bacille de Koch.

Transformées en petits cœurs cela fait : (8,5 / 10)

Merci d’avoir pris la peine de lire cet article et n’hésitez pas à commenter !

Auteur: gusanoman

Share Button

10 thoughts on “PLAGUE INC, ATTRAPEZ LE VIRUS

  1. Tu as fait une partie en solo à ce jeu ? Est-ce que « l’intelligence artificielle » en vaut la peine ? Super article en passant ! Je ne pensait pas vouloir ce jeu, mais ton explication me force à peut-être changer d’avis. Je vais attendre d’avoir ta vision du solo avant de prendre ma décision ! Merci pour cet article !

    1. Merci Martin 🙂
      Je n’ai pas encore testé la version solo, mais je vais en faire une partie et je reviens vers toi pour te donner mes impressions. Il y a un feuillet à part avec la règle pour les parties solo.

  2. Attention Martin sort couvert si tu ne veux pas être contaminé par Gusanoman!! 😀

    Bravo super article!! ça donne envie de découvrir ce jeu très politiquement incorrect. 😉

    1. Salut Titibo, désolé pour le retard de ma réponse.
      J’ai pu tester le mode solo, et je dois dire que je l’ai trouvé moins sympa que le jeu à plusieurs. Il me manque cette interaction avec les autres, les manipulations des joueurs qui entravent tes plans. J’aurais peut-être dû commencer par le solo, mais bon….
      Martin doit faire une vidéo solo je crois, tu pourras juger du résultat.

    1. Merci beaucoup David 🙂
      C’est un jeu avec une mécanique plutôt simple en fait, mais stratégique. J’espère que tu l’apprécieras.
      Au fait, ta présentation de Covert m’a convaincu, mais il n’est plus disponible en France. il va falloir que je patiente pour celui-là.

  3. J’ai joué pas mal au jeu Android qui était très bon, alors j’ai évidemment été accroché par cette version. Je n’avais pas de grandes attentes, mais là je dois avouer que ma curiosité est piquée… Merci!

    1. J’avais lu qu’il était effectivement basé sur le jeu vidéo éponyme, mais je n’y ai jamais joué. Je ne saurais donc dire les différences existantes entre ces 2 supports. J’espère que tu ne seras pas déçu.

Laisser un commentaire