PORTAL GAMES PRÉPARE UN JEU D’ENQUÊTES AU GOÛT DU JOUR!

On connaît Portal Games pour des jeux tels que 51st State, Cry Havoc, First Martians, Robinson Crusoe et bien d’autres succès dans la même lignée. C’est d’ailleurs le prolifique concepteur Ignacy Trzewiczek qui est le propriétaire de cette compagnie d’édition de jeux de société.

Un peu plus tôt en 2017, l’annonce d’un nouveau titre chez Portal Games en a fait vibrer plus d’un. Moi le premier! Il s’agit d’un nouveau jeu d’Ignacy et comme à chaque fois, je suis particulièrement attentif!

Je suis un éternel amoureux de Robinson Crusoe. J’aime ce jeu. Beaucoup! Je trouve que le jeu a un potentiel narratif incroyable et que chaque partie est unique, mémorable, délectable! Depuis que j’ai découvert ce bijou, je suis à l’affût de chaque sortie de Portal Games. Quand les premières informations concrètes concernant First Martians ont été dévoilées, j’ai été refroidi instantanément.

MAIS, comme je le disais plus tôt, un nouveau titre a été annoncé un peu plus tôt cette année. Et en plus, Ignacy fait équipe avec un certain Przemysław Rymer pour nous présenter ce jeu!

Il s’agit de Detective: A Modern Crime Boardgame.

Detective est un jeu coopératif pour 1 à 4 joueurs, hautement narratif. Le jeu contiendra un total de 5 scénarios pouvant être joués indépendamment les uns des autres ou de manière continue. Il faut prendre note que chacune de ces missions ne pourra être jouée qu’une seule fois. Ce sont des enquêtes et dès que vous attendrez le dénouement, vous ne pourrez plus revivre l’aventure.

Titre: Detective: A Modern Crime Boardgame (2018)
Concepteurs: Przemysław Rymer, Ignacy Trzewiczek
Éditeur: Portal Games
Mécanismes de jeu: Déduction, Coopération
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs
Durée: Inconnu
Âge suggéré: Inconnu

Ce n’est pas simplement « un autre jeu de déduction parmi tant d’autres ».

Dans Detective, les joueurs incarnent le rôle d’investigateurs œuvrant pour une agence secrète gouvernementale. Jusqu’ici, rien d’extraordinaire. Toutefois, ces agents auront accès à une base de données informatique très complète faisant état des dossiers criminels, des archives, de témoignages de témoins clés et de bien d’autres documentations qu’il sera possible de consulter pour faire avancer l’enquête. Comment cela se traduira-t-il concrètement pour les joueurs?  Eh bien, oui. Le jeu proposera un lot de composantes de qualité à manipuler, en plus d’un support en ligne qu’il sera possible de consulter grâce aux technologies du XXIe siècle! Alors OUI, ce jeu introduit de façon claire et nette l’utilisation d’appareils électroniques!

Certaines théories ont déjà commencées à circuler concernant la création d’un intranet qui simulerait des bases de données, des serveurs, la possibilité d’échanger des courriels, de faire de la recherche sur un moteur de recherche, etc. Bien que cela ne soit qu’une théorie, il va sans dire qu’Ignacy aime viser haut. Et qu’il s’agit certainement du genre de chance qu’il pourrait nous réserver…

Bien que tout le monde ne soit pas excité à l’idée d’un jeu qui n’offre pratiquement pas de rejouabilité, je dois avouer que ce projet m’emballe! Pareillement, plusieurs critiqueront certainement l’utilisation des technologies dans un jeu de table. Au final, je crois qu’il faut attendre de voir ce que celui-ci nous proposera! Ensuite, nous pourrons tirer nos propres conclusions 🙂

Auteur: J-P

YouTubeur à L’École du jeu.
Enseignant, papa et boardgamer passionné.
J’aime l’odeur du carton fraîchement punché, j’aime la texture des pages d’un livret de règles, j’aime faire rouler des dés entre mes doigts… Ah, et j’aime bien jouer, aussi!

Suivez-moi sur Facebook, YouTube et Instagram!

Share Button

Laisser un commentaire