« POURQUOI JE PERDRAIS MON TEMPS À JOUER À DES JEUX DE SOCIÉTÉ?! »

Nous sommes en 2017. À l’ère de la technologie et du divertissement.
N’est-ce pas ironique que, d’un autre côté, 2017 est également synonyme de rythme de vie effréné?

The Pursuit of Happiness

Combien d’entre vous ont un emploi à temps plein (et peut-être même un petit « à-côté » pour arrondir les fins de mois) ? Combien d’entre vous ont des responsabilités professionnelles et familiales à concilier? Combien d’entre vous ont l’impression que 24 heures dans une journée, c’est loin d’être assez? Combien d’entre vous passent plusieurs minutes, voire heures, à braver le trafic à tous les jours? Est-ce que vous et votre conjoint(e) avez tous les deux un emploi plutôt demandant physiquement ou psychologiquement? Nous pourrions continuer comme ça longtemps. Et pourtant, ça n’a pas toujours été la réalité des foyers! C’est ce que j’appelle affectueusement la « frénésie moderne ». Cette pression de toujours devoir être occupé, par obligation ou par pression sociale, et de ne plus avoir de temps pour soi.

C’est bien connu, tout le monde veut réussir dans la vie, tout le monde recherche l’atteinte d’un certain niveau d’accomplissement. Que ce soit au niveau professionnel, familial, social ou affectif. Nous avons tous nos idéaux en tête et ceux-ci peuvent varier d’une personne à l’autre. Toutefois, ceux-ci sont rarement faciles à atteindre et demandent bien souvent du temps, de l’argent et beaucoup d’efforts. Voulant atteindre ces buts, ne serait-il pas logique de dire que tout ce que nous faisons qui n’est pas en lien avec ces derniers est un perte de temps?

« Wooo là, JP! Tu te sens philosophe, ce soir! Tu exagères pas un peu, là? Messemble que tu frappes fort! »

Peut-être.

« Pis les jeux de société là-dedans, qu’est-ce que t’en fait? »

J’y viens, espèce de jeune impatient de la génération Y. Tous les mêmes ceux-là.

Ce que j’essaye de dire, c’est… qu’est-ce qu’une perte de temps, à vos yeux? Est-ce que, à la limite, le jeu peut-être une perte de temps? Est-ce que notre précieux temps devrait toujours être utilisé pour atteindre les buts que nous nous fixons? Peut-on se permettre de gaspiller ce précieux temps pour ne rien faire de productif?

 

Le titre de cet article n’est pas sorti de mon imagination. C’est une question, ou un commentaire, qu’un ami a formulé dernièrement: « Pourquoi est-ce que je perdrais mon temps à jouer à des jeux de société? »

Ça mérite réflexion, non?
Quand on y pense bien, il y a plusieurs façons de voir les choses.

Et vous savez ce qui est le plus frustrant, dans tout ça?
C’est que mon article s’arrête ici! Du moins, presque. Oui, oui!
Ce sera à vous à poursuivre la discussion dans la section commentaire.

Mais d’abord, voici les pistes que j’aimerais vous lancer pour démarrer la discussion:

1) Qu’est-ce qu’une perte de temps à vos yeux? C’est large comme concept! Est-ce que les pertes de temps sont subjectives à chacun? Est-ce qu’une perte de temps est aussi une perte d’argent? Donnez une définition et quelques exemples.

2) Est-ce que jouer à des jeux de société est une perte de temps selon vous? Pourquoi? Dans quel contexte est-ce que ça peut le devenir? Est-ce que jouer à des jeux vidéos est une perte de temps? Écouter religieusement La Voix à tous les soirs devant le téléviseur? Pratiquer un sport? Certains diront « Ah, mais c’est pas pareil! Au moins quand tu fais du sport, tu bouges! Tu fais de l’exercice! Tu te tiens en forme, c’est bon pour la santé! », qu’en pensez-vous?

3) Un ami vous dit « Pourquoi est-ce que je perdrais mon temps à jouer à des jeux de société? » Que lui répondez-vous? (Autre que lui ordonner de quitter votre demeure et de ne plus jamais y remettre les pieds)

4) J’anticipe déjà quelques réponses dans le genre de « Non mais on passe du temps entre amis, on rigole, on dé-stress un peu! C’est pas une perte de temps, ça! » C’est un raisonnement légitime de joueur. Cela m’amène vers une autre idée maîtresse: en tant que joueurs, ne trouvez-vous pas qu’on se justifie un peu trop? Au final, combien d’entre nous consacrent beaucoup trop de temps au jeu? Honnêtement? Que ce soit à jouer, à participer à des discussions, à écouter des vidéos, à s’informer et même à lire cet article. Peut-être au dépend de faire des choses qui seraient réellement constructives. Est-ce que le jeu passe avant un tas de trucs importants? Hante-il vos pensées? Au final, le jeu n’ampute-t-il pas, d’une certaine façon, une partie de votre vie?

5) Au final, que vous rapportera réellement une partie de Tzolk’in une fois terminée? Et une partie en mode Solo d’un jeu quelconque? Est-ce que jouer seul à un jeu est une perte de temps alors que jouer avec de la compagnie ne l’est pas? Hier, je voulais tester l’application solo de Clank! alors je me suis installé à tableau, devant ce grand plateau, l’application ouverte et j’ai joué une partie complète. Seul. Personne pour me féliciter, personne avec qui rire, personne avec qui créer un souvenir. Seulement moi et l’application. La partie a duré un peu moins d’une heure, je crois. J’ai beaucoup apprécié l’expérience et j’étais content de l’avoir essayé. Mais au final, ne venais-je pas de perdre une heure de ma journée?

6) Sur une note un peu plus encourageante, croyez-vous que l’on peut réellement perdre son temps en se divertissant? Pourrions-nous plutôt défendre le point selon lequel, à l’inverse, l’on « gagne son temps » en faisant quelque chose que l’on aime? Il y a quelques mois, j’ai publié une vidéo pour expliquer ce que j’aime des jeux de société. Est-ce que le fait d’aimer faire quelque chose me justifie? Est-ce que ça en fait « moins » une perte de temps? Vous trouverez la vidéo en question un peu plus bas.

Sur ces quelques pistes de réflexion, je vous laisse discuter!
N’hésitez pas d’ajouter vos propres questionnements, réflexions et observations.
Bref, votre petit grain de sel! Cet article a été écrit dans le but de faire réagir et de susciter des échanges! 🙂

Pour commenter, rien de plus facile! Si vous n’avez pas déjà un compte sur notre site, vous pouvez remonter complètement en haut de la page. En haut à gauche de notre bannière, vous verrez un onglet « «Connexion». Vous n’aurez qu’à remplir les informations et en 15 secondes, vous serez connectés et disposés à commenter cet article 🙂

Finalement, laissez-moi préciser que je suis convaincu que jouer, se divertir, passer du temps « à ne rien faire » à la limite, est loin d’être une perte de temps. Je suis convaincu que l’être humain a un besoin social qu’il tente de combler et que le jeu de société lui permet cela parfaitement. Avec beaucoup de choses en prime, même! Je veux toutefois, comme mentionné quelques lignes plus haut, faire naître quelques réflexions.

Auteur: J-P

YouTubeur à L’École du jeu.
Enseignant, papa et boardgamer passionné.
J’aime l’odeur du carton fraîchement punché, j’aime la texture des pages d’un livret de règles, j’aime faire rouler des dés entre mes doigts… Ah, et j’aime bien jouer, aussi!

Suivez-moi sur Facebook, YouTube et Instagram!

Share Button

2 thoughts on “« POURQUOI JE PERDRAIS MON TEMPS À JOUER À DES JEUX DE SOCIÉTÉ?! »

  1. Jouer à des jeu, lire un livre, faire du sport ce n’est pas une perte de temps si ça m’apporte quelque chose. Ici, on ne parle pas forcément d’argent.

    Si je joue à un jeu avec des amis qu’on a du plaisir et que le jeu est agréable. Ça apporte à volet social. Pour moi jouer un partie de jeux de société en solo c’est une perte de temps car, ça ne m’apporte rien. Je n’y trouve pas de plaisir.

    Pour moi aller faire un tour de moto c’est une perte de temps. Je ne trippe pas sur les engins à moteur et je n’aime pas faire de route. Mais pour une autre personne c’est le rêve d’une vie.

    J’aime écouter des films, mais des fois j’en écoute un que j’ai trouvé mauvais. Donc dans ce temps là j’ai l’impression d’avoir perdu mon temps.

    Une perte de temps ou non c’est suggestif à chaque personne selon ses goûts et le contexte. Après, les board gamers se justifie d’avantage car ce n’est pas encore autant à la mode que les jeux vidéo par exemple alors moins accepté. Quand j’avais 10ans j’étais dont bizarre de jouer à des jeux vidéo… Maintenant, c’est rendu plus normal.

  2. Déjà je ne pense pas qu’on puisse parler de perte de temps sur une activité que l’on décide de faire.A partir de ce moment là ce n’est plus une perte de temps pour moi, mais une utilisation de son temps pour faire quelque chose que l’on a décidé de faire, car il nous apportera quelque chose dont nous avons envie ou besoin, sur le court ou le long terme.

    Pour ma part je joue aux jeux de société en solo pour diverses raisons: me détendre, relever un défi, me raconter une histoire etc… Il m’arrive aussi de lire des bouquins seul, aller me balader seul, faire du sport seul….

    Il s’agit d’un divertissement, basé sur mes goûts et envies. Par exemple j’ai une télé chez moi, et ça fait maintenant 8 ans que je ne l’ai pas allumée pour autre chose que la console de jeux. Je ne regarde jamais la télé, aucune série, ne sors pratiquement jamais en bar, ne fais pas de balades en voiture, mais à côté je joue aux jeux de société, fais des randos et un peu de bricolage. C’est comme ça que j’occupe mon temps parce que ce sont mes goûts et envies, d’autres l’utiliseront autrement car ils ont des besoins différents.
    Quelqu’un qui fait du shopping plusieurs fois par semaines et se pose devant la télé chaque soir fera tout ce que je déteste, moi je perdrais mon temps si je faisais ça parce que je ne comblerai aucune envie que j’ai, mais lui ne perdra pas son temps, parce que justement c’est SON temps et il en fait ce qu’il veut.

Laisser un commentaire