PROJET LA RUCHE : LES NAUFRAGÉS DU DIVAGO

*Se réveille brusquement de sur son comptoir en se rendant compte qu’après un sommeil de quelques mois, il n’avait pas publié d’article*

HEY ALLO !

Les projets Québécois provenant de jeunes dynamiques et aventureux, peu importe le domaine, est quelque chose que je trouve sur la gross’coche. Quand le projet en question est un jeu de société, j’explose littéralement de hype et d’attente.

C’est exactement ce type de projet là que nous proposent les frères Alex et David Atman, les fondateurs de Primate à bord, une micro-entreprise québécoise aux idées locales, brassicoles et sociales. Les gars veulent encourager une multitude de projets, provenant de différents domaines mais qui ont tous le même point en commun, ils viennent d’ici, de notre Québec et ça, je trouve ça génial. Avant même de les connaitre aux niveaux ludiques, je connaissais les produits brassicoles avec lesquels ils sont associés. Je parle surtout ici de la King Cogne, une collaboration avec la microbrasserie transylvanienne de Blainville. Si vous êtes amateur de microbrasseries québécoises, essayez ça ! C’est mioum miam dans le gosier.

Par contre, on est sur Passion Boardgame, et sur ce site, on parle de JEUX. C’est pourquoi je voudrais attirer votre attention sur leur campagne de socio-financement qui est présentement active sur la plateforme de la ruche.

Les gars nous proposent alors…LES NAUFRAGÉS DU DIVAGO *Imaginez le son grinchant d’un blizzard et le bruit distinctif que peuvent faire des morceaux de glaces s’entrechoquant ensemble*.

Voilà les informations techniques fournies par les frères eux-mêmes :

UN JEU DE SURVIE NORDIQUE QUI BARDE

À 2 joueurs, c’est super stratégique

À 4 joueurs, c’est super explosif

Durée de jeu: moins de 30 minutes

Une expérience qui se renouvelle entièrement à chaque ronde

Je ne peux pas expliquer mieux le jeu, qu’en me servant de sa description officielle, présente sur le site de Primate à bord :

Récemment près de la côte de Konjelo, des pêcheurs de truites bouche-bées auraient croisé un iceberg illuminé comme une luciole dans la longue nuit du solstice. Ainsi redémarre la machine à rumeur. Serait-ce de la Planktonite, cette énergie renouvelable d’une valeur inestimable?

Vous, téméraires matelots, faites donc partie des six flibustiers rassemblés par un bienfaiteur anonyme pour une expédition au coeur de la mer de Freytlande. Vous voguez bon train à bord du Divago, un navire ayant vécu son lot d’aventures. Sur le flanc d’une fosse abyssale, vous découvrez une plateforme de recherche à la dérive, son drapeau en quarantaine. Une fois ancré, l’eau devient phosphorescente. On s’empresse alors de fracasser la glace à coup de dynamite et de pomper à bord la Planktonite, mais par mégarde, un maladroit malfrat échappe un baril dans la cale. L’explosion perce le Divago, morcelle la banquise bancale et propulse l’équipage dans la flotte.

Pas une seconde à perdre. La précieuse Planktonite et à la merci de qui veut bien l’attraper. C’est maintenant chacun pour soi.

Adopter Divago, c’est se lancer dans une partie de carnage de complexité intermédiaire où la réflexion est de mise, où la chance est un facteur fatal, où les rigolades sont fréquentes et où les filous sont récompensés.

Se joue et se rejoue particulièrement bien avec une pinte à la main! (Je suis bien d’accord !)

En gros? EXPLOSIF – RAPIDE – SUPER FUN À 2!

Envoie valser tes co-équipiers

Fais éclater des barils au passage

Récolte toute la planktonite

Surtout, ne tombe pas à l’eau

C’est la course contre la fonte!!

Enthousiasmant tout ça n’est-il pas !? Vous l’aurez compris, Les naufragés du Divago semble être un jeu plaisant, avec un visuel accrocheur (par la talentueuse France Cormier) et pas trop casse-tête pour une soirée folle d’houblon entre amis ! Je ne peux que sincèrement encourager ce genre d’initiative qui permet de mettre de l’avant le talent québécois. Un talent ressenti, réel et de qualité.

Je vous laisse ici la campagne de socio-financement sur La Ruche : https://laruchequebec.com/projet/jeu-les-naufrages-divago-3559/

Également, le site internet de la micro-entreprise des deux frères : https://primateabord.com/

PS : Vous pouvez jouer un singe dans Les naufragés du Divago…UN SINGE !! Mais regardez sa petite face de garnement, ça donnes-tu le gout juste un peu de pitcher nos adversaires dans les eaux glaciales?!

 

 

Auteur: foudebassan90

Né probablement dans une boîte d’horreur à Arkham en 1990, Pierre-Philippe s’intéresse depuis son plus jeune âge aux jeux ludiques sous toutes ces formes.

Ayant été effrayé par le maître des clés dans le jeu de société Atmosfear lorsqu’il était encore qu’un bambin, il affectionne particulièrement les jeux à tendance horrifique qui plongent les joueurs dans le mystère et l’horreur. Découvrant que plus récemment la richesse du style worker placement, il s’est fait donné comme objectif de devenir le plus grand joueur de worker placement que la terre ait jamais connu.

Malheureusement, prenant conscience que c’est un rêve idiot, il aborde aujourd’hui une approche plus réaliste de la chose et apprécie globalement tous les styles de jeux, du kubenbois le plus agréable a l’Améritrash le plus virulent. Son ouverture d’esprit dans cet univers riche lui permet d’avoir une feuille de route bien remplie et s’adonne avec encore plus de passion qu’avant à partager son point de vue amateur et positif de l’univers des jeux de société.

Share Button

Laisser un commentaire