SAGRADA: UN JEU DE RECRUTEMENT DE DÉS ET DE CONSTRUCTION DE VITRAIL

La Sagrada Família est une basilique de l’église catholique en construction depuis 1882 et dont les travaux sont sensés se terminer en 2027. Située dans la ville de Barcelone, elle est aujourd’hui l’un des endroits les plus visités en Espagne. Les auteurs du jeu ont été inspiré par cette merveille lors d’une visite et ont décidé de lui rendre hommage en utilisant le thème des vitraux pour leur jeu Sagrada.

Titre : Sagrada (2017)
Concepteurs : Adrian Adamescu et Daryl Andrews
Éditeur :  Floodgate Games (VA)
Mécaniques de jeu : Recrutement de dés, collection d’ensembles
Nombre de joueurs : 1-4 joueurs
Durée : 30-45 minutes
Âge suggéré : 13 ans et +
Prix : 39,99$ CAD

Ce nouveau jeu de la petite compagnie Floodgate Games est principalement un jeu de recrutement de dés. On doit à notre tour de jeu, choisir un des dés parmi ceux disponibles pour le tour dans le but de le placer sur notre plateau de vitrail personnel. La couleur des dés ainsi que la valeur du chiffre obtenu sont importantes car pour marquer le plus de points possibles on doit tenter de placer les dés d’une certaine manière pour compléter des objectifs publics ainsi que son objectif personnel. De plus on ne peut pas placer un dé de la même couleur ou de la même valeur un à côté de l’autre. C’est alors que le jeu se transforme en espèce de casse-tête. On peut dépenser des jetons de faveurs pour obtenir le pouvoir des cartes outils disponibles pour la partie ce qui peut nous permettre de déplacer un dé, de changer la valeur d’un dé ou tout simplement ignorer les restrictions de placement pour un tour. Les parties sont très fluides et les tours de jeu s’enchaînent rapidement.

Le décompte final est aussi très simple, on regarde notre objectif personnel ainsi que les objectifs publics et on soustrait le nombre de cases libres sur notre vitrail. Les jetons de faveur non utilisés donnent aussi un point chacun. C’est un jeu très léger, les objectifs sont très simples à comprendre mais on dirait qu’ils sont mal utilisés. Les objectifs secrets ne font référence qu’à la couleur des dés, ce qui devient un peu redondant et qui favorise plus le facteur de la chance car c’est la valeur du dés qui marquera des points. Les cartes outils permettent de se donner quelques options de plus pendant la partie et comme on utilise seulement trois cartes par partie cela donne un peu de variété d’une partie à une autre. Le matériel du jeu est d’une excellente qualité tout comme le côté artistique très coloré des vitraux. Le système d’objectifs publics et cachés auraient eu besoin d’un peu plus de peaufinage. On aurait même pu inclure des objectifs à court terme réalisables seulement une fois chacun (comme dans Super Motherload)  pour ajouter une certaine compétition entre les joueurs et ainsi stimuler davantage la compétition entre eux tout du long de la partie.

Il y a un mode solo dans le jeu mais les règles particulières semblent faites sur un coin de table. Pour l’emporter on doit faire plus de points que la somme des valeurs des dix dés qui sont placés sur la piste des tours de jeu. Comme c’est le dé restant à la fin de chaque tour de jeu qui s’en va sur la piste on a un gros contrôle sur ce que l’on peut envoyer là-bas. Je n’ai donc pas l’impression que le défi qu’offre le mode solo semble difficile ou intéressant…car ce qui va le plus peser dans la balance de mes points sont les valeurs des chiffres des dés de la couleur de ma carte d’objectif privé…

La note du Professeur Board Game: (6 / 10)

Source: Wikipédia

Auteur: David – Professeur Board Game

YouTubeur à Professeur Board Game,
enseignant en science et technologie au secondaire,
geek, boardgamer et hockeyeur.
Fan de Star Wars, de Super Héros et de jujubes.

Share Button

5 thoughts on “SAGRADA: UN JEU DE RECRUTEMENT DE DÉS ET DE CONSTRUCTION DE VITRAIL

  1. Merci pour la critique. Je ne l’ai pas backé sur KS mais j’avais hésité… J’avais aussi l’impression que ça serait moins léger que ça. Bon principe de jeu, mais je pense que dans le genre je préfère Roll Player. 🙂

  2. J’apporte mon grain de sel à cette chronique pour partager un complément d’information, non pas du jeu de société, mais de l’oeuvre ayant inspiré le jeu. La Sagrada Familia est l’oeuvre de l’architecte catalan Antoni Gaudi, un maître incontesté de l’architecture dont pas moins de sept réalisations sont inscrites au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Un concepteur à la créativité hors normes qui laissera sa marque et qui en inspira plusieurs, donnant même naissance à un courant de l’architecture moderne. La date de la fin de ce chantier, prévue pour 2026, correspondra au 100ème anniversaire de la mort de son architecte… et dire que nous nous plaignons du délai de construction du pont Champlain!

    Martin M. / La Société des Jeux

Laisser un commentaire