Bonjour à tous!
Pour cette chronique, je ferai part de mes impressions sur le jeu Spirit Island.

Nous avons tous déjà joué à un jeu où l’on incarnait un héro ou un groupe d’explorateurs à la recherche d’une île perdue ou d’une terre où construire un nouveau monde. On doit lutter contre la météo, les intempéries, les tribus locales, les bêtes féroces ou même des forces que l’on ne peut pas trop comprendre.

Là où Spirit Island fait exception c’est que, pour une fois, on ne joue pas l’envahisseur. On essaie plutôt de le repousser. Comment ? En contrôlant un des esprits de la nature. Ces esprits peuvent contrôler des éléments comme les volcans, le vent, l’eau, la foudre et j’en passe. Vous devrez donc coopérer avec vos alliés, d’autres esprits, afin de repousser l’envahisseur.

Le jeu n’est pas très facile à prendre en main au début. Il y a beaucoup de choses auxquelles penser et comme il y a vraiment beaucoup d’options et de possibilités, on peut parfois avoir le vertige lors de la première partie. Mais l’effort en vaut la peine. En effet, on y retrouve une jouabilité qui est vraiment différente de ce que j’avais vu jusqu’à présent.

Selon le nombre de joueurs, on utilisera de 1 à 4 panneaux. Cela permet de s’assurer que le jeu reste balancé en superficie peu importe le nombre de participants. 1 panneau par joueur. Donc si on joue à moins de 4 joueurs, la carte peut avoir beaucoup de configuration différentes.

Dans la boîte de base, on y retrouve 8 esprits complètement différents. Ils ont chacun leurs pouvoirs uniques, leurs forces et leurs faiblesses. Certains sont beaucoup plus complexes à jouer que d’autres. Mais plus simple ne veut pas dire moins bon, au contraire. Même après plusieurs parties derrière la cravate, je choisis parfois un esprit avec une complexité très basse. Mais ses pouvoirs font qu’il est très pertinent pour bien combler les points faibles de l’équipe. Chaque pouvoir a des éléments qui y sont rattachés. Et ces éléments nous permettent d’activer soit des pouvoirs de notre Esprit ou encore rendre d’autres pouvoirs plus puissants.

Bien que ce jeu ce retrouve parmi mes préférés, je ne le recommande pas à tout le monde. Une des bonnes choses, c’est que toutes les informations sont ouvertes. Donc on peut tous s’entraider. Ça permet aux plus expérimentés d’apporter des éclaircissements à ceux qui sont plus nouveaux. Du même coup, ça peut provoquer l’effet  »joueur Alpha ». Autrement dit, un joueur qui se retrouve à jouer à la place des autres ou à prendre les décisions pour eux. À vous de voir, avec les points suivants, si c’est un jeu qui mérite que vous l’essayiez…

Points faibles

  • Prise en main difficile
  • Beaucoup de règle à retenir
  • Propice au phénomène d’un joueur Alpha

Points forts

  • Énorme rejouabilité
  • Plusieurs niveaux de difficultés offrant un défi à n’importe calibre de joueur
  • Expérience de jeu excellente peu importe le nombre de joueurs, même en solo

Note global : (8,8 / 10)

Auteur: Slater

Share Button
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com