THIS WAR OF MINE – DÉSESPOIR, FAIM, MALADIE, DOULEUR…

« Le soleil se couche et on ne s’en aperçoit même pas.

Le refuge est constamment plongé dans l’obscurité.

Quelques trous dans les murs laissent passer les rayons du soleil pendant le jour. Mais nous préférons nous tenir loin de ces ouvertures. Si le soleil peut pénétrer par ses fissures, le froid et la vermine le peuvent aussi. Et si un rat peut s’y glisser, la balle d’un tireur embusqué le peut également. Nous avons appris à être prudents. Nous sommes un peu à l’étroit dans le refuge. Nous avions commencé un horaire sur rotation la semaine dernière. L’un de nous dormait dans le lit de fortune à l’étage, pendant qu’un autre montait la garde toute la nuit près de la porte et que le dernier partait en quête de nourriture. Et le lendemain, on échangeait nos rôles.

Cette formule marchait bien. Mais depuis que Marin est revenu au refuge avec une jambe sanguinolente, c’est lui qui reste au lit.

Il est fiévreux.

Il va mourir.

On le sait, Bruno et moi.

Mais en attendant, il bouffe nos provisions.

Il utilise tous nos pansements.

Il a vidé notre réserve d’eau. 

Si j’en avais le cran, je mettrais fin à ses souffrances.

À nos souffrances. »

Titre: This War of Mine (2017)
Concepteurs : Michał Oracz, Jakub Wiśniewski
Éditeurs : Awaken Realms, Asmodee
Mécanismes : Jeu coopératif, jeu narratif, survival
Nombre de joueurs : 1 à 6 joueurs
Durée : Entre 120 minutes et plus
Âge suggéré : 18 ans et +

This War of Mine est probablement le meilleur jeu narratif que j’ai eu la chance d’essayer jusqu’à présent. Il s’agit d’un jeu avec une ambiance plutôt sombre, mais totalement immersive et engageante! On ressent l’émotion de nos personnages alors qu’ils font face à une situation délicate, que leur vie est en danger ou qu’ils sombrent tranquillement dans le délire et le désespoir.  À noter qu’une version française du jeu devrait être disponible prochainement, puisqu’il s’agissait d’une option lors de la campagne Kickstarter de ce projet! C’est effectivement EDGE qui est chargé de nous traduire tout le matériel se trouvant dans cette jolie boîte!

Il s’agit d’un jeu coopératif, tiré d’un jeu vidéo du même nom, dans lequel vous devrez trouver un moyen de… survivre. La grande différence ici, c’est que les joueurs n’ont pas un personnage qui leur est assigné. Peu importe le nombre de joueurs autour de la table, tout le monde doit s’entendre de la façon de gérer tous les personnages du groupe. Que ce soit pour la gestion des actions ou pour les choix déchirants que vous devrez effectuer. Le jeu propose par contre un système intéressant de partage des décisions en lien avec le Journal.

Qu’est-ce que le Journal? Il s’agit en fait d’un aide de jeu qui accompagne les joueurs à travers chaque phase d’une partie complète. This War of Mine a cette particularité d’être un jeu qui n’a aucun livret de règles. La façon d’apprendre à jouer est particulière. Le jeu s’apprend « en jouant », grâce au Journal. Le Journal nous dicte également qui est le Meneur du groupe pour la phase actuelle. Le Meneur aura l’unique privilège de prendre la décision finale lorsqu’il y a désaccord entre les joueurs. Dès qu’on atteint la mention « Joueur suivant », le Journal change de main.

Bien que le jeu puisse hypothétiquement être joué jusqu’à 6 joueurs, je crois que This War of Mine brille particulièrement lors d’une partie en solo. Les amateurs de jeux hautement thématique seront servis! Particulièrement ceux se cherchant un jeu auquel s’adonner lors de longues périodes en solitaire!

Dans la vidéo qui suit, je vous invite à ma table pour partager l’expérience de jeu! Chaque partie de ce jeu raconte une histoire. Mais ne soyez pas naïfs; cette histoire n’a rien de joyeux. Voici donc le début de notre aventure: le JOUR 1!

Suivez L’École du jeu de près afin de ne pas manquer la prochaine vidéo qui aura lieu lors du JOUR 2!

Cette vidéo sera disponible d’ici quelques jours!

Auteur: J-P

YouTubeur à L’École du jeu.
Enseignant, papa et boardgamer passionné.
J’aime l’odeur du carton fraîchement punché, j’aime la texture des pages d’un livret de règles, j’aime faire rouler des dés entre mes doigts… Ah, et j’aime bien jouer, aussi!

Suivez-moi sur Facebook, YouTube et Instagram!

Share Button

Laisser un commentaire