VENOM ASSAULT, 60 MINUTES POUR SAUVER LE MONDE

Enfant, vous vous imaginiez en GI Joe ou agent de M.A.S.K luttant contre un ennemi toujours plus puissant et sournois ? Vous êtes nostalgique des dessins animés à 3 images par seconde de votre enfance où les combats composaient 90% du scenario ? Le Deck Building est votre ami ? Alors Venom Assault est fait pour vous.

Auteurs : Mike Knight, Jeff Arbough and Dave Ploense
Nombre de joueurs : 1 à 5 joueurs
Durée : environ 60 mn
Editeur : SpyGlass Games
Langue : Anglais

Venom Assault est un jeu coopératif dans lequel vous incarnez l’agence Freedom Squadron, composée de soldats d’élites recrutés pour combattre les plans machiavéliques de l’obscure mais néanmoins redoutable organisation Venom.
Chaque partie se déroulera selon un scénario choisi, dans laquelle une mission vous sera affectée. Votre objectif, si vous l’acceptez, est de compléter cette mission avant que Venom n’ait accompli la sienne. Vous pourrez choisir les membres de votre équipe, toutefois, si vous ou l’un des membres de votre unité était pris ou tué, l’agence niera avoir connaissance de vos activités.

Le matériel est tout d’abord composé d’un vaste plateau de jeu représentant un planisphère avec les 7 bases de Venom , ainsi que des emplacements réservés pour la carte mission, les événements, les renforts Venom, le centre d’entraînement, etc… Rien ne manque, le plateau est très bien conçu et pratique.

Voici notre charmante planète avec les bases où l’ennemi fomente d’odieux projets.

Notre espion a réussi à suffisamment s’approcher pour prendre un cliché d’une base ennemi.

Vous trouverez ensuite un paquet de grandes cartes mission qui donneront le fil conducteur de la partie.

12 missions sont disponibles, celles soulignées d’un trait rouge sont plus difficiles à réaliser.

Ensuite vous trouverez 6 Decks de cartes :

un Deck Venom leader, les ennemis à abattre.

un Deck Venom Support, venant prêter main forte aux Venom Leaders.

un Deck Freedom Squadron de base, qui composera votre main de départ.

un deuxième Deck Freedom Squadron, composé de soldats et véhicules que nous recruterons durant la partie.

un  Deck Évènements (de 4 types gris, bleu, jaune et rouge), que nous rencontrerons lors de la partie.

et enfin un Deck Récompenses, pour nos victoires sur les Venom Leaders.

Nous trouverons également dans la boîte une série de jetons spéciaux, le jeton 1er joueur et 3 jetons en plastique transparent de couleur jaune, rouge et violet.

 

Et enfin 10 dés, malheureusement insuffisants, car il faudra investir dans une vingtaine de dés supplémentaires

 

Bref, le matériel est généreux au niveau des cartes, mais la nécessité de se procurer des dés supplémentaires apparaît vite en cours de partie. Le design des différents éléments est un véritable retour assumé vers les années 80. Les illustrations correspondent parfaitement à l’ambiance du jeu, mais l’iconographie aurait gagné à plus de lisibilité.

Comme Legendary Marvel auquel il fait indubitablement penser, ce jeu nécessite une mise en place de départ particulière, néanmoins beaucoup plus rapide. Vous devrez tout d’abord choisir une mission et respecter les règles de mise en place de la mission (dans la partie SETUP de la mission).

  • Les conditions de victoire changent à chaque partie, il faudra se référer à la rubrique Victory Conditions de la mission.
  • La condition de défaite est la même: Dés que Venom à atteint le 5ème niveau de la piste Evénement de Venom, la partie est perdue.

Voici notre Mission : Le monde est plongé dans les ténèbres. Après une explication de notre mission pour plus d’immersion, on nous précise dans le Setup que nous devrons retrouver les cubes Rouge, Bleu, Jaune, Vert (qui se trouvent dans le Deck récompense) et libérer Venom Island. A droite de la carte nous trouverons les pénalités que nous devrons subir à chaque fois que Venom se rapprochera de la victoire.

 

Ensuite on donne un Deck de départ à chaque joueur composé de 6 recrues et 4 commandos, puis on mélange le Deck récompenses et le Deck Venom leader selon les recommandations de la mission et on place une carte de chaque sur les 7 bases Venom. On installe ensuite les 3 jetons de couleurs sur leur piste respective (piste Évènement, piste Santé et piste de Défense)

Lorsque le jeton des Évènements arrive à l’étape n°5 de sa piste, la bataille est définitivement perdue.

 

On dispose ensuite les Decks Venom Support, Évènements, Recrutement sur leur emplacement dédié du plateau. On pige ensuite les 5 premières cartes du Deck Recrutement pour poser nos premières recrues sur le Centre d’Entrainement. Voilà, la mise en place est faite, sur un plateau de jeu réellement bien conçu, la partie peut démarrer.

Le plateau de jeu bien garni une fois tous les éléments positionnés.

 

Chaque joueur va mélanger son Deck puis un joueur prend le pion premier joueur, il devient le Commandant. Nous pouvons maintenant passer à la phase 1 du jeu :

 

PHASE N°1, L’ EVENEMENT :

Le Commandant pige une carte du Deck Évènement. Cette étape ne se réalisera qu’au moment où le commandant devra jouer, c’est à dire une seule fois par tour de jeu. Le Commandant applique l’événement qui peut être de 4 types :

  • Cartes Grises : tout est calme, rien ne se passe
  • Cartes Bleues : évènement bénéfique au Freedom Squadron
  • Cartes Jaunes : évènement néfaste au Freedom Squadron
  • Cartes Rouges : Attaque de Venom (Venom Strike) qui fait avancer le curseur sur la piste de progression de Venom. Au bout de 5 cartes Venom strike tirées, le niveau 5 est atteint et la partie est perdue

Enfin, toujours durant cette phase 1 nous devrons également effectuer les Effets Généraux (Global Effects) indiqués sur les cartes des Venom Leaders (comme défausser une carte du centre d’entrainement par exemple)

PHASE N°2, LE RECRUTEMENT :

Le joueur actif pioche 5 cartes de son Deck. Il peut maintenant acheter autant de cartes qu’il veut dans le camp d’entrainement. L’icône blason au centre de la carte correspond aux points de recrutement, l’icône des plaques militaires à gauche de la carte correspond au coût de la carte. Vous pouvez acheter autant de cartes que vous le désirez tant que vous pouvez vous acquitter du coût. La ou les cartes recrutées sont mises dans la défausse du joueur.

Ce joueur à 8 points de recrutement (1+1+2+2+3)

Il peut recruter la carte Hardcore qui coûte 6 points, les 2 points restants sont inutilisés car il ne reste pas de cartes coûtant 2 ou moins dans le centre d’entrainement.

PHASE N°3, PHASE TACTIQUE :

C’est la phase la plus stratégique du jeu, qui se déroule en 4 étapes :

Etape n° 1 : Dans cette étape le joueur va choisir d’attaquer un Venom leader  (si on ne désire pas attaquer et on passe directement à la phase 4 Retraite). Il faut bouger les curseurs de niveau de santé et de défense du leader sur les pistes respectives du plateau de jeu. Puis il faudra piger autant de cartes de Venom Supports qu’indiquées sur la carte à côté du symbole serpent (symbole à droite de la carte).

Le joueur décide de combattre l’infâme Professeur Boardgames, heu pardon Mortis en Arctic. Il dispose de 3 points de vie et 2 points en défense et d’un effet que nous appliquerons. Ensuite, il faudra piger 4 cartes Venom Supports.

Voici les pistes de vie et défense du professeur que l’on désire éliminer discrètement.

Etape n° 2 :  Le joueur choisit ensuite un leader de sa main qui mènera la bataille (toutes les cartes ayant servi au recrutement peuvent être utilisées) et posera autant de dés que sa valeur d’attaque sur sa carte. Il sera le Combat Leader. Le choix du leader doit respecter les 4 contraintes suivantes :

  • Le Combat Leader doit être un soldat et pas un véhicule (icône soldat en haut à gauche de la carte)
  • Il doit avoir une valeur d’attaque supérieure ou égale à 1 (icône pistolet)
  • Le Combat Leader ne pourra utiliser sa capacité spéciale (texte en bas de la carte)
  • Le Combat Leader ne peut pas avoir utilisé sa capacité spéciale lors de la phase de recrutement

Le joueur choisi comme Combat Leader Blindsight qui dispose d’une valeur d’attaque de 6 et on ne pourra donc pas utiliser sa capacité spéciale. Il pose donc 6 dés sur sa carte.

Le reste de la main va servir au renfort au Combat Leader. Nous n’utilisons pas l’icône pistolet comme renfort, mais uniquement la capacité spéciale de la carte. Donc, tout l’inverse de notre Leader. Nous plaçons autant de dés qu’indiqué sur la capacité spéciale et nous effectuons l’effet de la carte.

 

Le joueur pose ses cartes de renfort : le Glacier réduit la défense de Venom de 3 car le combat se déroule dans l’Arctic, The SawFish ajoute 1 dés, la Recrue ajoute 1 dés. Le joueur ne joue que 3 cartes soutient car il a appliqué l’effet du Venom Leader qui l’obligeait à se défausser d’une carte de sa main au hasard après avoir choisi son leader. Le joueur dispose d’un total de 8 dés (6 + 1 + 1)  pour battre le Professeur.

En résumé :

  • Le Combat leader utilise uniquement sa force en arme et pas son habilité spéciale.
  • Les renforts utilisent l’habilité spéciale et pas la force en arme.

 

Etape n° 3 : Malheureusement pour le joueur ce n’est pas tout car il faut maintenant appliquer les effets des 4 cartes Venom Support.

Les Wasps donnent +1 en défense au Venom Leader, le Cotton Mouth donne +1 en vie et + 1 en défense au Venom Leader, le Sea Star donne +1 en défense au Venom leader et enfin  les Venom Scourges détruisent 1 dés du Combat leader.

Le Freedom Squadron dispose maintenant de 7 dés pour battre le Professeur (8-1 des Venom Scourges) et le professeur Mortis a donc maintenant :

  • 2 points de défense (2 provenant de sa carte + 3 des Venom Supports et – 3 grâce à notre Glacier)
  • 4 points de vie (3 provenant de sa carte + 1 des Venom Supports)

On réactualise les pistes. Bon, il n’est pas très vaillant ce Professeur, on devrait pouvoir s’en débarrasser sans trop de mal.

PHASE N°4, LE COMBAT :

Cette phase est très simple : la défense du Venom leader correspond à la valeur des dés que le joueur devra atteindre ou dépasser pour vaincre le Venom Leader. Les points de vie du Venom leader correspondent au nombre de dés où un succès devra être effectif. Le joueur actif  lance tous ses dés et doit obtenir au moins 4 dés avec une valeur de 2 ou plus.

  • Si le jet est réussi : il gagne le combat, le Venom leader est éliminé du jeu, le joueur actif gagne la récompense associée au leader, puis on installe une nouvelle carte récompense et un nouveau Venom leader sur l’emplacement du combat et on passe à l’étape retraite.
  • Si le jet est raté : le joueur à perdu le combat, rien ne se passe, on passe à l’étape retraite.

PHASE N°4, LA RETRAITE :

Le joueur actif peut détruire définitivement une carte de sa main, voici une bonne manière d’épurer son Deck à chaque tour de jeu.

C’est la fin du tour de jeu, on défausse toutes les cartes Venom Support, on complète le centre d’entrainement avec de nouvelles recrues et équipements, c’est maintenant au joueur suivant d’effectuer les étapes recrutement, tactique, combat et retraite. Les tours s’enchaînent jusqu’à la victoire (mission accomplie) ou la défaite de nos soldats.

Venom Assault a le goût de ces madeleines de Proust, un jeu emprunt de nostalgie qui vous replonge dans les années 80. Ce Deck building mâtiné de jeu de dés se rapproche de jeux du type Legendary avec des mises en place toujours différentes qui donnent le sel aux parties. Cependant, l’écueil de la langue anglaise vient perturber la fluidité des parties. Là où Legendary permet à des néophytes en anglais de jouer sans trop de problèmes (ma fille a démarré à 8 ans, et 4 ans plus tard elle joue sans aucune difficulté à Legendary avec ses extensions), Venom Assault nécessite la présence d’une personne très à l’aise avec l’anglais pour le bon déroulement des parties. En effet, le texte des cartes aurait gagné à être moins verbeux, cependant, la connaissance des cartes rendra les parties suivantes plus rapides.

En faisant abstraction de la barrière de la langue, le jeu est vraiment immersif, nous avons l’impression de diriger des GI Joe contre Cobra. La stratégie est de mise pour disposer dans son Deck de quelques leaders forts, mais également de soutiens importants et pouvoir lutter sur différents terrains. On peut ainsi vraiment limiter le hasard dû aux lancés de dés lors des combats (il est possible de lancer plus de 15 dés à la fois avec une main optimisée).

En résumé, je considère Venom Assault comme un très bon jeu, très plaisant à jouer, et une future extension est prévue par l’éditeur dans les mois à venir. J’honore le jeu de 8 médailles vaillamment gagnées au combat.

Transformées en petits cœurs cela fait : 8 Stars (8 / 10)

Merci d’avoir pris la peine de lire cet article et n’hésitez pas à commenter !

Auteur: gusanoman

Share Button

Laisser un commentaire