WASTLELAND EXPRESS DELIVERY SERVICE, LIVRAISONS 100% IRRADIÉES ASSURÉES !

Vous aimez les univers torturés post-apocalyptique ? Vous rêvez de piloter un véhicule hystérique à la Mad Max ? Vous avez une passion pour les jeux de type « Pick-up and Deliver » ? Alors Wasteland Express Delivery Service est fait pour vous.

Auteurs : Jon Gilmour, Matt Riddle, Ben Pinchback et pour les illustrations Riccardo Burchielli
Nombre de joueurs : 2 à 5 joueurs
Durée : environ 120 minutes
Editeur : Pandasaurus Games
Langue : Anglais

Dans Wasteland Express Delivery Service vous incarnez un routier indépendant au passé ténébreux qui doit effectuer des contrats pour différentes factions dans un univers post-apocalyptique. Vous devrez pour survivre, accepter certaines missions proposées par les factions qui se partagent le territoire tout en améliorant votre véhicule. Vous pourrez ainsi transporter plus de marchandises à vendre, le fortifier contre les radiations, l’armer pour vous défendre ou attaquer, etc…
Lors de votre périple au travers des terres dévastées et irradiées, vous croiserez la route de raiders qui vous attaquerons, ou que vous pourrez vous même attaquer pour leur dérober leur précieuse cargaison. Vous pourrez également décider de voyager seul, ou prendre avec vous des alliés, si votre véhicule le permet.

Wasteland Express Delivery Service est un jeu où l’optimisation de votre camion et des livraisons est primordiale pour être le premier routier a remplir 3 Priority First-Class Contract Card.

L’univers du jeu est formidablement retranscrit, les dessins sont tout simplement magnifiques et immersifs (quand on aime le style bien sur), les composantes du jeu sont étonnantes (le magasin est l’un des réceptacles à ressources le plus pratique que j’ai utilisé dans un jeu). Bref, je suis dithyrambique au sujet du matériel….mais quand est-il de la mécanique et du plaisir ludique ? Vous le saurez en lisant cet article 🙂

 

 

Le jeu est livré avec un matériel plus que conséquent. La boîte pèse près de 4 kg !
Il vous faudra vous armer de patience et environ 1 heure pour dépuncher et ranger tout le matériel. Mais je dois dire que le système de rangement est tout bonnement fabuleux et astucieux (une fois que l’on a déchiffré la notice), ce qui permet une mise en place assez rapide des parties au vu du grand nombre d’éléments à intégrer dans le jeu.

Nous avons tout d’abord 16 tuiles terrains :

21 tuiles outpost (avant-poste) et enclaves :

6 véhicules avec les standees respectifs de chaque personnage et leur plateau cartonné :

3 véhicules raiders différents qui seront chargés de cargaisons :

9 paquets de cartes (missions par factions, alliés, raiders, évènements…) :

Un plateau permettant d’ajuster le cours du prix de vente des marchandises qui fluctuera selon l’offre et la demande. Vous aurez également une zone pour récupérer des artefacts :

Un boîtier avec les ressources (eau, arme, nourriture, jetons d’offre et demande…) :

Un splendide magasin avec toutes les améliorations pour votre camion que l’on peut acheter durant la partie :

Une aide cartonnée reprenant le matériel en vente au magasin :

Les dés ainsi que divers jetons qui seront utilisés selon la mission choisie :

 

Bref, vous l’avez compris : pléthore de matériel, belles illustrations correspondant en tout point à l’univers, qualité des composants et du rangement. Bref, je suis déjà conquis.

 

Nous allons mélanger les tuiles terrains, les tuiles « outpost » et les disposer aléatoirement sur la table. Seules les quatre tuiles Enclaves doivent êtes positionnées à l’extérieur du plateau. Nous posons ensuite sur les tuiles des extrémités les trois camions des raiders que l’on aura garni de cargaison selon la règle. Puis nous installons nos camions au centre du plateau. On dispose ensuite autour du plateau les différents éléments du jeu (les cartes, le magasin, les ressources…).

Nous piochons 2 cartes au hasard du paquet Priority First-Class Contract Card. La troisième mission est toujours la mission : Blue Screen Of Death.

Enfin chaque joueur prend son plateau joueur, les jetons actions (engrenages), les standees de son personnage et équipe son camion d’un emplacement pour eau ou nourriture, puis d’un emplacement pour les armes. Chaque joueur ajoutera à son camion tout autre équipement que son personnage lui permet de s’offrir en début de partie et se voit attribuer la coquette somme de 10 $crap (la monnaie du jeu).

Voilà, la mise en place est faite. Nous pouvons commencer

« Une table de grande dimension est nécessaire pour installer cet univers coloré et accueillant… où je passerais bien mes prochaines vacances»

 

Le but du jeu est très simple : le premier joueur à accomplir 3 Priority First-Class Contract Card est déclaré grand vainqueur. Pour atteindre cet objectif, il faudra acheter (ou piller) des ressources, les transporter pour les revendre dans un autre outpost. Votre camion ne pourra accueillir qu’un certain nombre de ressources en début de partie, aussi vous devrez l’équiper pour recevoir plus de ressources ou améliorer ses performances, sa protection ou sa létalité.

« A gauche un camion, pas très glorieux, en début de partie qui ne peut accueillir que 2 cargaisons,
à droite un camion vers la fin de partie pouvant accueillir plus de cargaison, et avec de nombreux équipements.
Pimp my truck !!! »

Le jeu va se dérouler en une succession de rounds composés chacun de 5 tours. Lors d’un tour de jeu, un joueur va avoir plusieurs possibilités:

  • Se déplacer
  • Se déplacer et effectuer une action
  • Effectuer une action sans se déplacer

CHOIX 1 : SE DÉPLACER

Le joueur bouge de 3 cases lors d’un déplacement. S’il n’effectue aucune action complémentaire, au tour suivant il pourra se déplacer de 4 cases. De même il pourra se déplacer de 5 cases au tour suivant si aucune action complémentaire n’a été réalisée au tour précédent.
Il est possible de se déplacer sur toutes les cases du plateau, sauf sur les zones centrales des tuiles, réservées aux camions des raiders.

Si un joueur se déplace puis effectue de suite une action, le prochain déplacement sera de nouveau de 3.

« lors de ce tour je peux me déplacer de 4 cases. Mais comme je compte faire l’action acheter de la nourriture dans un outpost, au tour suivant je ne pourrai me déplacer que de 3 cases.
Le jeton qui se trouve dans la zone 3 du déplacement glisse dans la zone USED. »

 

Lors du déplacement il faudra tenir compte de 3 cas particuliers :

  • SE DÉPLACER DANS UNE ZONE CONTENANT UN CAMION DE RAIDERS : chaque fois que votre camion traverse une zone contenant un camion de Raider, il faudra soit le combattre soit décider de fuir (dans ce cas vous devrez lancer un dé qui pourra occasionner un dégât à votre camion et donc rendre un équipement inutilisable).
  • SE DÉPLACER DANS UNE ZONE IRRADIÉE : chaque fois que votre camion traverse une zone irradiée, vous devrez lancer un dé qui pourra occasionner un dégât à votre camion (sauf si vous disposez d’un équipement anti-radiation)
  • FINIR UN DÉPLACEMENT DANS UNE ZONE AVEC L’ICÔNE D’UN CAMION DE RAIDER : vous devez déplacer ce camion orthogonalement d’une tuile. Si le raider entre dans la tuile dans laquelle se trouve le camion d’un des joueurs. Le raider attaque automatiquement le joueur. Nous reviendrons plus tard sur les combats.

CHOIX 2 : EFFECTUER UNE ACTION

Après un déplacement, ou s’il se trouve déjà sur un outpost, le joueur pourra choisir d’effectuer une action parmi les 6 actions suivantes:

  • ACTION N°1 : ACHETER DES CARGAISONS (possible une seule fois par round) : Vous devez être sur un outpost qui propose une ressource à la vente et vous pouvez acheter autant de fois cette ressource que vous le désirez tant que votre camion peut accueillir cette ressource et que vous pouvez en payer le prix (attention, certains emplacements ne peuvent accueillir que des armes, d’autres de l’eau et la nourriture uniquement).


« Je suis arrivé sur l’outpost « la Bibliothèque » , je vais acheter 2 eaux  (6 $scrap) pour les revendre plus tard.
Heureusement j’ai équipé mon camion de 2 emplacements pour accueillir cette précieuse cargaison) »

 

  • ACTION N°2 : DÉLIVRER DES CARGAISONS (possible deux fois par round) : Vous pouvez vendre tout ou partie de votre cargaison au prix du marché dans un outpost qui en fait la demande. Une fois votre cargaison vendue, il faut défausser la demande de l’outpost et la remplacer par une autre demande piochée au hasard. On réajustera le prix du marché selon cette nouvelle demande. Plus la demande d’un produit est élevée plus son prix est élevé, moins il y a de demande, plus le prix baisse (même dans un univers post-apocalyptique le capitalisme triomphe 😉
    Une fois que vous aurez vendu vos marchandises dans un outpost, vous devrez y poser un de vos standees. Vous ne pourrez plus commercer avec cet outpost tant que vous n’aurez pas fait de transaction avec un autre outpost (votre standees s’y déplacera alors).


« J’arrive à l’outpost « Terminus »  qui a un grand besoin d’eau. »


« J’ai vendu 2 eaux au prix de 6 $crap l’unité soit la coquette somme de 12 $craps !  »


« On remplace la demande par une nouvelle demande.
Le prix de l’eau baisse de 1, le prix de la nourriture et des armes s’incrémente car la demande augmente. »

 

  • ACTION N°3 : EFFECTUER L’ACTION DE L’OUTPOST (possible deux fois par round) : Chaque outpost dispose sur sa partie gauche d’une action que l’on peut réaliser : aller au magasin pour s’équiper, piocher des cartes missions, piocher des alliés, acheter un module pour agrandir notre camion, réparer notre camion etc….

 

  • ACTION N°4 : COMBATTRE (possible 5 fois par round). Attention, dans Wasteland Express Delivery Service vous ne combattez jamais les autres joueurs, mais vous pouvez toujours combattre le camion d’un raider pour lui piller sa cargaison. Vous devez pour cela entrer dans la tuile contenant le camion d’un Raider.
    Les combats sont simples : on pioche une carte Raider et on lance 2 dés ou plus selon notre équipement. Si la valeur est supérieure ou égale à la force de l’ennemi, le pillage est réussi. Vous pouvez piller la cargaison du camion, mais attention, votre camion doit avoir les emplacements libres pour accueillir le chargement.
    En cas de défaite, un des emplacements de votre camion est endommagé (on pose un crâne dessus) et vous ne pourrez l’enlever qu’en réparant votre camion.

 

« J’entre sur le terrain du raider, j’ai besoin de cargaison rapidement et cela me semble plus simple de l’attaquer que de l’acheter dans un outpost. »

« J’extermine ce raider sans foi ni loi avec mon lancé de dés,
plus mes 2 touches de bonus que m’apporte mon équipement armement.
Malheureusement je ne pourrai récupérer que les armes, car mon premier emplacement eau est complet et le deuxième est endommagé. »

Vous pouvez tenter de piller une des quatre Enclaves qui se trouvent aux extrémités du terrain. Mais vous ne connaîtrez la cargaison que vous allez piller qu’une fois la carte révélée. Le principe du combat reste toutefois le même.

« Si je me débarrasse de ces deux charmantes, mais vénéneuses demoiselles ainsi que du triste sire,
je pourrai récupérer 1 eau et 1 nourriture comme indiqué en haut à droite de la carte, ce qui ferait bien mon affaire !! »

Enfin, lorsqu’un joueur déplace le camion d’un raider dans la tuile où vous vous trouvez, un combat s’engage automatiquement. Le combat se déroule de manière classique à la différence près qu’en cas de victoire du joueur, celui-ci ne récupère pas de cargaison ! En résumé, quand vous envoyez un raider attaquer un concurrent, il peut recevoir un dégât en cas de défaite, mais aucun bonus en cas de victoire…

 

  • ACTION N°5 : EFFECTUER UN PILLAGE (possible une seule fois par round). Comme nous l’avons vu, le pillage se déroule après un combat. Une fois un combat réussi, on peut piller le camion ou l’outpost attaqué.

 

  • ACTION N°6 : EFFECTUER UNE ACTION BONUS : cette action est nécessaire pour l’accomplissement de certaines missions.

 

Résolution des cartes action et fin de partie :

Dès qu‘une carte action est complétée, nous déposons un de nos standees dessus. Sachez que chaque faction propose des missions permettant de gagner des bonus et certaines missions peuvent remplacer une des 3 Priority First-Class Contract Card. Les possibilités offertes par les missions sont très différentes les unes des autres (détruire le Grand Lord Emperor Torque, transporter une bombe nucléaire, trouver un trésor avec une pelleteuse etc….) . Cela ajoute une grande ré-jouabilité à l’ensemble.

 

« La mystérieuse et intrigante camionneuse cagoulée remporte brillamment la partie avec 3 Priority First-Class Contract Card remplies.
Mon épouse a très intelligemment géré son convoi et ses missions»

 

Soyons clair, Wasteland Express Delivery Service n’est pas un jeu du gabarit d’Anachrony ou autres poids lourds du secteur. C’est un intelligent mélange de « Pick-up and Deliver » et de course pour compléter les missions. Malgré les très nombreux composants du jeu, il demeure d’une étonnante et très plaisante simplicité. Les tours s’enchaînent sans temps mort et sont très fluides. Certes, il y a très peu d’interaction entre les joueurs (on peut seulement déplacer un raider vers un joueur adverse), mais cela ne m’a pas du tout gêné dans ce jeu, bien au contraire, nous permettant de planifier nos actions.
Wasteland Express Delivery Service a un énorme avantage : il permet d’y rejouer après plusieurs jours sans avoir le besoin de se replonger dans la règle à chaque partie. Attention, simple, ne veut pas dire simpliste : il est absolument nécessaire de bien préparer et orienter sa stratégie lors des rounds pour espérer remporter la partie. J’avoue que Wasteland Express Delivery Service est mon coup de cœur de 2017 (pour l’instant) : mécanique, ambiance, design, tout est présent pour me donner l’envie d’y rejouer régulièrement.

Il a brillamment gagné ses 9 containers de déchets radioactifs !!!

Transformés en petits cœurs cela donne : (9 / 10)

Merci d’avoir pris la peine de lire cet article et n’hésitez pas à commenter !

Auteur: gusanoman

Share Button

11 thoughts on “WASTLELAND EXPRESS DELIVERY SERVICE, LIVRAISONS 100% IRRADIÉES ASSURÉES !

    1. Merci David ! Nous avons tous vraiment beaucoup aimé (et mon épouse a adoré le jeu). Maintenant, comme je le disais, ce n’est pas un vrai « euro-game » car il y a quelques lancés de dés (que l’on peut contrebalancer avec les améliorations) et il n’est pas complexe. Donc, je pense qu’il y aura un public pour ce jeu, mais qu’il aura ses détracteurs. J’espère que tu t’amuseras avec 🙂

  1. Petite info de dernière minute, Matt Riddle qui semble être un garçon très sympathique m’a confirmé qu’une extension était prévue concernant de nouveaux First class Contrats, de nouvelles cartes factions et de nouvelles cartes Raiders. Il désire également améliorer le mode campagne. Il est vrai que ce dernier est anecdotique.
    Concernant la localisation du jeu en Français, ils sont en cours de négociation pour l’instant, donc wait and see….

    1. Merci ma chère Monkyky ! J’espère que tu t’amuseras bien avec. :-).
      Tu le récupères à Essen ? Veinarde, tu as de la chance d’y aller, tu vas ramener plein de pépites ludiques.

  2. Oui je le récupère à Essen! Pour l’instant ma wishlist n’est pas très grande: WASTLELAND EXPRESS DELIVERY SERVICE, Pionneer Days, Charterstone VF (si j’arrive à me propulser dessus à temps), le KS Sakura, Les Forains de l’Auberge Sanglante et quelques jeux chez TBD Games. Mais nous sommes à 1 mois d’Essen la liste va surement s’allonger. 😀

      1. Oui c’est chaque année le pèlerinage à la Mecque ludique!! Justement je comptais sur toi pour les reportages parce que si je dois filmer avec mon téléphone portable vous n’allez rien entendre. 😉

            1. @gusanoman Aaaah tu viens voir les photos-parties!! 😉 La nappe Meeple c’est un must made in France!! 😀
              @David Généralement à Essen les mains sont prises par des sacs rempli de jeux…oui c’est bien connu les dames font leur shopping 😉

Laisser un commentaire