DOJO KUN, DEVENEZ LE COMBATTANT ULTIME !

Amateurs de la fureur du Dragon, Bloodsport, Karate Kid ou des films de Chuck Norris, voici un jeu pour vous: Dojo Kun.

Auteur : Roberto Prestin
Nombre de joueurs : 1 à 4
Durée : environs 60 à 90 mn
Editeur : YEMAYA

Dans Dojo Kun les joueurs sont les Senseï d’un des 4 Dojos du jeu (Tigre, Grue, Ours et Cobra). L’objectif du jeu consiste à gagner des points de prestige en préparant vos combattants pour les tournois qui verront s’affronter les Dojos.
Durant la partie vous devrez former vos athlètes, en recruter de nouveaux en développant votre Dojo, acheter des équipements, faire participer vos combattants à des aventures, pour enfin les conduire au but ultime : Gagner les tournois d’arts martiaux.

Les composants du jeu sont très nombreux et de bonne facture avec beaucoup de clins d’oeil aux films et jeux vidéo d’arts martiaux. Il règne une grande sobriété et élégance dans le parti pris graphique du jeu. Nous trouverons donc dans une boîte bien remplie :
4 plateaux centraux : Le plateau de recrutement des athlètes et achat d’équipements, le plateau des talents et missions, le plateau des tournois et enfin le plateau de la résolution des combats.

Chaque joueur dispose du plateau de son propre Dojo ainsi que 3 grandes tuiles qu’il pourra retourner moyennant une action pour agrandir son Dojo et recruter de nouveaux athlètes. On démarre la partie avec un premier combattant sur notre Dojo.


Plateau du Dojo du Tigre avec la carte premier combattant, il est déjà prêt à en découdre…

Nous trouverons également deux paquets de cartes combattants : un paquet saison 1 utilisé en début de partie et un deuxième en saison 2 (les combattants sont plus puissants) qui les remplacent en milieu de partie :


Trouverez-vous les références aux films et jeux vidéos ?

Ensuite vous aurez de nombreuses tuiles équipements (pour la saison 1 et saison 2), des cartes coups spéciaux (les fameux COMBOS !) et aventure, des marqueurs d’évolution de vos combattants, ainsi que de minuscules jetons de prestiges (bon courage aux joueurs avec de grosses mains pour arriver à attraper ces minuscules jetons…) et divers autres jetons (Ki, premier joueur…)

Et enfin une multitude de dés (enfin exactement 24 pour être très précis):

Bref, beaucoup de matériel et une mise en place de départ assez rapide après quelques parties.

Le jeu est divisé en deux saisons. Chaque saison apporte de nouveaux équipements et combattants qui leur sont propres. Au cours de chaque saison, il y aura deux phases :

PHASE 1 : Il s’agit d’une phase avec un mécanisme de « placement d’ouvrier » dans lequel vous allez entrainer vos athlètes et gérer votre Dojo. Chacun son tour, les joueurs vont poser un de leurs athlètes ou Sensei sur une zone du plateau pour récupérer la récompense associée, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ai plus d’athlète à poser.

Chaque zone apporte différents avantages : des équipements, des talents, des points de prestiges, du Ki, agrandissement du Dojo, recruter des nouveaux combattants… La plupart des zones ne peuvent être partagées et certaines ne sont accessibles qu’au Sensei. Des choix cornéliens s’offrent alors à vous : « Vais-je prendre cet équipement en prenant le risque de voir ce combattant pris par mon adversaire ? Dois-je augmenter le talent de l’un des mes combattants plutôt qu’un autre ? »

Les équipement achetés seront posés sur votre plateau et vous pourrez dans les tours suivants entraîner les combattants de votre Dojo pour améliorer leur capacité.
Ce système de pose d’ouvrier durera 3 tours (c’est très très très court pour préparer ses combattants), car ensuite arrivera……

 

La PHASE 2 : LE TOURNOI. Là, le rythme du jeu change complètement : d’une partie studieuse où nous essayons d’optimiser au mieux nos futurs champions, nous arrivons à des combats acharnés avec lancés des dés !
Le tournoi se déroule sous forme de combats à élimination directe jusqu’à la finale. Le nombre de dés, ainsi que le type de dés lancés, dépendent du niveau du combattant (Dan). Plus le niveau de Dan est élevé, plus le nombre de dé à lancer est élevé. Pour chaque étape passée (1/4, demi et finale), on gagne des points de réputation pour le Dojo.
Suivant l’ordre du tour, chaque joueur va poser un de ses combattants sur la piste du tournoi puis les suivants feront de même. En choisissant sa place judicieusement, il est possible de sélectionner les adversaires que l’on préfère affronter au 1er tour ou par la suite. A moins de 4 joueurs, les emplacements vides restants sont remplacées par les Athlètes du Dojo du Crâne (athlètes tirés au hasard qui sont plutôt puissants, pouvant même gagner le tournoi).


Le combattant 1 du Dojo Tigre (rouge) affrontera en ouverture du tournoi le combattant 2 du Dojo Ours (gris).


Les joueurs lancent leurs dés (sans aucune relance sauf pouvoir spécial) et vont comparer leurs résultats. Il y a quatre types de dés (vert, bleu, rouge et gris), chacun spécialisé dans une technique de combat. Les actions des dés sont : le Ki, le Saut, la Prise, le Blocage et enfin le Coup.


Par exemple The Widows dispose de 3 dés rouges, 1 seul dés bleu car elle est blessée (griffe), 1 dés gris et 2 dés verts pour son lancé. De plus elle bénéficiera d’une faculté spéciale (en bas de sa carte) qui permet d’avoir 1 point et une prise supplémentaire pour 5 KI.

Ensuite nous allons utiliser le plateau de résolution des combats pour déclarer un vainqueur. Le système de résolution est le suivant :

  • le saut réduit la prise de l’adversaire
  • la prise réduit le blocage
  • le blocage réduit les coups
  • les coups portent.

Le combattant qui inflige le plus de coups à son adversaire gagne le combat. C’est un mécanisme vraiment très astucieux mais assez ténébreux à appréhender en lisant pour la 1ère fois la règle.

En cas d’égalité, chaque joueur reçoit une blessure (une griffe) et ne pourra pas utiliser une de ses capacités (un dés en moins de son choix). Un nouveau combat débute entre les mêmes combattants pour déclarer un vainqueur. Les blessures vous suivront tout on long du tournoi, mais défaussée après la fin de celui-ci. Pendant les combats, les Senseï qui n’ont pas de combattants concernés par ce combat peuvent parier sur le vainqueur pour gagner des points de prestige.

Le vainqueur du 1er tournoi est déclaré et ainsi s’achève la Saison 1. La deuxième saison peut débuter avec les 3 tours de préparation des combattants, suivie d’un deuxième tournoi où les combats se font plus acharnés car nos combattants seront surentrainés.


Dojo Kun fait partie de ces jeux à part, qui mêlent différents types de mécaniques avec un résultat final que j’ai beaucoup apprécié. Il ressort sans problème à la maison et la phase du tournoi est vraiment sympathique car on espère écraser, pulvériser, aplatir, dépecer, écrabouiller certains adversaires pour en affronter d’autres. L’immersion est complète et nous avons vraiment l’impression de préparer des athlètes, et conduire un de nos combattants en finale est assez jubilatoire.

Cependant, ce jeu prend réellement toute sa saveur à 3 ou 4 joueurs, car à moins, beaucoup de combats se dérouleront contre des combattants « virtuels » ce qui retire beaucoup de piment aux parties. Un mode solo existe, mais je n’y ai jamais joué. Les parties durent en moyenne 1h30, mais on ne voit pas le temps passer entre les 4 phases des 2 saisons.

Dojo Kun a été pour moi la surprise du début 2016, ce jeu n’a pas eu beaucoup d’écho dans l’univers ludique mais j’avoue avoir beaucoup de tendresse pour ce jeu.
Merci d’avoir pris la peine de lire cet article et n’hésitez pas à commenter !

Je donnerai donc  8 Shurikens à DOJO KUN

traduit en petits cœurs cela fait : (8 / 10)

Auteur: gusanoman

Share Button

5 thoughts on “DOJO KUN, DEVENEZ LE COMBATTANT ULTIME !

  1. Salut Gusanoman.
    Très bon article d’un jeu que je ne connaissais pas du tout. Il me fait penser à un autre jeu dans le même univers : 8 master revenge. Même si les mécaniques ne sont pas les mêmes.
    Merci pour cet découverte.

    1. Merci beaucoup Titibo,
      J’avais effectivement regardé 8 Master Revenge qui me faisait de l’oeil, mais je ne l’ai jamais pris car nous jouons souvent à 3 joueurs à la maison donc je limite mes achats sur les jeux pour 2 joueurs exclusivement. Cependant, on m’en a dit le plus grand bien et il est paraît-il très stratégique.
      J’ai une dernière info pour Dojo Kun, CMON devrait éditer la V2 du jeu en 2017. Le peu d’informations que j’ai pu récolter consiste surtout en un redesign de la boîte et des composantes (cartes, plateaux…) mais sans nouvelles mécaniques. Du peu que j’ai vu, les plateaux sont beaucoup plus colorés (plateaux rouges et bleu).

      1. C’est effectivement un jeu très stratégique et très bien équilibré. J’aime beaucoup les jeux de serions poulp. J’attends avec tellement d’impatience 7 th continent. Sinon pour rester dans le même univers et pour jouer au moins à trois, il y aussi l’excellent Samurai Spirit. Un jeu coopératif avec une mécanique de Black Jack et un superbe matériel.

Laisser un commentaire